Snapchat

Snapchat, une appli au rôle crucial pour l'élection présidentielle américaine ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Snapchat, une appli au rôle crucial pour l'élection présidentielle américaine ?

Aux Etats-Unis, l'appli reine des contenus éphémères s'est lancée dans une mission aussi compliquée que cruciale : inciter ses jeunes utilisateurs à se rendre aux urnes pour décider qui sera le prochain président du pays en novembre prochain. Et clairement, ces derniers semblent répondre à l'appel !

Snapchat, l'atout des Etats-Unis pour inciter les plus jeunes à aller voter à l'occasion de l'élection présidentielle de 2020 ? On dirait bien. Alors que Joe Biden et Donald Trump sont actuellement lancés dans un duel qui verra l'un des deux remporter la présidence américaine en novembre prochain, l'appli reine des contenus éphémères vient de révéler que plus de 400 000 personnes se sont récemment inscrites pour le scrutin via la plateforme spécialement créée dans ce but directement sur le service d'Evan Spiegel. Ce lundi, le chiffre atteignait précisément 407.024 électeurs, indiquent les données fournies par Snapchat, qui vous permettra bientôt de partager vos contenus en dehors de son appli, et citées par Axios. Cette opération fait suite à celle lancée en 2018, qui avait vu la moitié des inscrits ayant utilisé cette méthode pour s’inscrire sur les listes électorales se rendre réellement dans leur bureau de vote. En cela, on le voit, Snapchat pourrait bien réconcilier les jeunes avec la politique. Ou, en tout cas, les engager davantage. D'ailleurs, au-delà de permettre à ses utilisateurs de s'inscrire, Snapchat entend aussi les informer sur les enjeux du scrutin grâce à ses différents programmes exclusifs traitant de l'actualité.

Snapchat et la politique, ça matche !

Aussi, Snapchat, qui a récemment lancé des nouveaux modèles de lenses pour réinventer la signification de "bouger", fait appel à des politiciens et à des célébrités pour inciter les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales, en temps et en heure. Barack Obama est le premier à avoir une intervention sur le réseau social cette semaine. D'autres devraient suivre au cours des prochaines semaines. Dans ce contexte, l'appli pense que le nombre d'électeurs enregistrés via son portail dédié devrait bien dépasser celui atteint il y a deux ans. De quoi montrer que la jeune génération entend bien utiliser son droit de vote pour cette élection tant attendue (et tant redoutée par certains). En France, les élections municipales de 2020 avaient de leur côté montré que les jeunes semblent assez déconnectés de la classe politique et de l'actualité électorale. Ainsi, selon une étude menée par YouGov au printemps dernier, 70% des jeunes sondés ne s'identifient à aucun parti politique à l'heure actuelle. 7 jeunes Français sur 10 estiment par ailleurs que les hommes politiques parlent de sujets qui ne les concernent ou ne les préoccupent pas. Pourtant, on sent qu'il y a un réel intérêt pour le sujet : 45% des jeunes déclarent parler régulièrement de politique avec leurs amis, contre 29% qui ne le font jamais et 14% qui le font tous les jours.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Snap annonce le partenariat Bitmoji x Jordan pour une mode virtuelle inédite
À lire aussi
Snapchat : Oasis lance son fruistival de stand-up sur l'appli phénomène
À lire aussi
Snapchat réunit les plus grandes agences créa françaises pour un concours créatif international
À lire aussi
Snapchat : L'Opel Mokka s'invite dans tous les salons grâce à la réalité augmentée
À lire aussi
Snapchat présente sa grille de rentrée et Snap Select, son nouveau produit publicitaire
Encore plus de contenus
Internet il y a 5 heures

Les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021 décryptées

L'année 2020 n'est pas encore terminée que l'on prépare déjà 2021 ! Plus précisément, c'est l'outil de veille et d'analyse du web et des réseaux sociaux Talkwalker qui s'en charge en vous dévoilant les 10 tendances des réseaux sociaux qui seront à surveiller au cours des prochains mois.

Les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021 décryptées
Snapchat, une appli au rôle crucial pour l'élection présidentielle américaine ?
Pixel de tracking