Internet

Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, les jeunes pas si branchés que ça sur les réseaux sociaux finalement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Ipsos vous dit tout sur le rapport des jeunes aux réseaux sociaux !

Depuis des mois, on parle énormément de Social Media Marketing en matière de stratégie efficace auprès des jeunes. Pourtant, attention aux idées reçues, es jeunes ne sont pas forcément tous présents sur les réseaux sociaux...

Depuis des mois, la rédaction d'Air of melty s'évertue à vous montrer que les jeunes, les réseaux sociaux et les marques, ça matche énormément. Pas plus tard que la semaine dernière, nous vous révélions ainsi que 57% des jeunes seraient aujourd'hui prêt à être ambassadeur de marques sur les réseaux sociaux. Quelques jours plus tôt, nous vous faisions savoir que 3 jeunes sur 4 se servent aujourd'hui des réseaux sociaux pour en savoir plus sur des produits ou des marques. En se réveillant le matin, l'une des premières choses que font les moins de 30 ans est de consulter leurs plateformes préférées, de Facebook à Twitter sans oublier Instagram ou encore Pinterest. A ce jeu-là, le réseau social Facebook s'impose comme étant le réseau social prenant le plus de temps aux 17-25 ans chaque jour. Mais, face à un tel phénomène, on aurait parfois tendance à oublier que tous les jeunes ne sont pas inscrits sur des plateformes sociales. C'est justement ce que vient de rappeler une étude menée par l'institut Ipsos pour Battery Ventures. L'étude, menée en août cette année, permet de mettre en lumière les pratiques de 1 253 adultes âgés de 20 à 35 ans, en s'intéressant aux pratiques et non-pratiques des jeunes sur les réseaux sociaux. Alors, que faut-il en retenir ?

Les jeunes, moins connectés qu'on le pense ?

D'abord, il faut arrêter de penser que 100% des jeunes sont inscrits sur tous les réseaux sociaux à la mode ! A l'heure actuelle, Facebook est effectivement le réseau qui attire le plus de 20-35 ans, avec seulement 11% d'entre eux n'étant pas inscrits sur la plateforme (13% d'hommes contre 9% de femmes). Mais les autres services attirent une proportion bien moins importante de jeunes : en cette rentrée 2015, 54% des jeunes sondés n'ont pas de compte Snapchat, tandis que 40% n'ont pas Pinterest ou, plus surprenant, Twitter ou Instagram non plus. Alors que l'on parle très régulièrement de l'influence grandissante de plateformes comme Instagram et Snapchat, force est donc de constater que tous les jeunes ne sont pas encore concernés. Et cela se vérifie particulièrement du côté de Snapchat, où 59% de jeunes femmes de 20 à 35 ans ne sont pas inscrites. Du côté de Pinterest, on note le phénomène inverse, puisque ce sont 56% d'hommes qui ne sont pas inscrits sur le service, contre 26% de femmes.

Facebook est roi, encore une fois.
Snapchat et Instagram fonctionnent surtout auprès des plus jeunes.

Mais le sexe ne fait pas tout pour choisir son réseau social préféré : l'âge également. Ainsi, chez les 20-25 ans, seuls 31% des jeunes ne sont pas inscrits sur Instagram et 35% ne le sont pas sur Snapchat, tandis que les chiffres montent respectivement à 49 et 73% chez les 30-35 ans. Dans un autre aspect, Facebook affirme encore sa puissance, en comptant trois fois plus d'utilisateurs se connectant chaque semaine en comparaison à Snapchat. Instagram se rapproche toutefois de la plateforme en termes de fréquence d'utilisation. En conclusion, on peut dire que si le Social Media Marketing est une tendance forte aujourd'hui, les marques ne peuvent pas se permettre de tout miser sur les réseaux sociaux, car elles échapperaient alors à une partie de la jeune population, "non sociale". Les réseaux sociaux, et particulièrement Facebook, c'est bien pour communiquer avec les moins de 35 ans mais, attention, ça ne fait pas tout, et c'est exactement ce que révèle aujourd'hui l'étude d'Ipsos.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les jeunes, méfiants au sujet des informations trouvées sur Internet ?
À lire aussi
Jeunes et réseaux sociaux, Facebook et ses likes confirment leur supériorité
À lire aussi
Social Media Marketing : 57% des jeunes prêts à être ambassadeur de marques sur les réseaux sociaux
Encore plus de contenus
Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, les jeunes pas si branchés que ça sur les réseaux sociaux finalement ?
Pixel de tracking