Société

Génération Z : Une génération d’entrepreneurs qui pourrait révolutionner le commerce traditionnel !

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Business dès le plus jeune âge !

Près d’un jeune sur deux déclare aujourd’hui vouloir devenir entrepreneur. Et, qu’on se le dise, l’envie nait visiblement de plus en plus tôt. Pour Jamie Gutfreund, directrice marketing au sein de l’agence Noise, spécialisée dans les jeunes consommateurs, la génération Z représenterait une génération d’entrepreneurs exceptionnelle qui risque fort de révolutionner le commerce traditionnel ! Décryptage par ici !

Il y a trois semaines, Air of melty vous annonçait que les jeunes dépensaient plus en ligne que n’importe quel autre groupe générationnel. Pourtant, de nombreuses études affirment également que les moins de 35 ans préfèrent le commerce physique au commerce en ligne. Notamment, les jeunes sont à la recherche de marques qui les visent directement, qui les concernent. Or, quoi de mieux alors que d’acheter des marques lancées par leurs propres pairs ? C’est en tout cas un phénomène qu’a remarqué Jamie Gurfreund, chef marketing chez Noise, une agence spécialisée auprès des jeunes consommateurs. Il y a quelques temps, nous avions déjà partagé avec vous les spécificités du marketing auprès de la génération Y qu’elle avait mises en avant lors d’une conférence organisée par Gap. Aujourd’hui, la marketeuse remarque que la tendance est au ‘Me-Tailers’ chez les plus jeunes, qui créent et vendent leurs propres produits.

Au travail la jeunesse !
Crédit : X

Interrogée par CNBC, Jamie Gutfreund a ainsi expliqué : "En tant que consommateurs, ils dont beaucoup plus attention à la manière dont ils dépensent leur argent, et ils sont incroyablement orientés vers la recherche", d’où leurs processus de création en perpétuel renouvellement. "Ces jeunes de la génération Z, âgés de 10 à 17 ans (qui sont pas moins de 46 millions d’individus aux Etats-Unis), représentent une incroyable génération d’entrepreneurs", affirme-t-elle. Une génération d’entrepreneurs qui pourrait bien influencer voire transformer le commerce traditionnel, selon elle. Car ces jeunes qui sont nés pendant la récession et pendant le post-traumatisme du 11 septembre 2001 sont complètement formés à la technologie et savent s’en servir dans leurs créations en tout genre. Ainsi, une récente étude de Noise et de The Intelligence Group a permis de révéler que 26% des 14-24 ans ont déjà vendu quelque chose sur un site de revente, tandis que 27% des jeunes ont déjà vendu leurs propres créations dans des petites boutiques physiques. La combinaison du net et de la vente de créations a également déjà concerné 16% des jeunes américains.

C’est ainsi que quelques marques, comme ASOS, cherchent déjà à s’adapter en proposant des espaces de vente et de revente en ligne, pour permettre à leurs clients d’exposer leurs propres créations et se mettre ainsi en avant, tout en créant une connexion avec la marque offrant cette espace de mise en lumière. Les marques ont tout intérêt à s’adapter à cette tendance, d’autant plus que celle-ci permet de s’adapter à une autre envie des jeunes, dont nous vous avons déjà parlé : 63% des moins de 25 ans déclarent vouloir détenir des produits uniques, que personne d’autre ne détient, tout en prenant part à une économie de partage. Les jeunes veulent profiter de produits uniques en leur genre, sans avoir à dépenser des fortunes. En cela, le commerce artisanal, online ou offline, entre pairs semble parfaitement répondre à leurs attentes. La génération Z représente l’avenir, c’est certain, mais aussi le changement ! Aux marques de s’adapter !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Le Vamping, la (pas si) nouvelle tendance de la génération X accro à l’Internet
À lire aussi
8 jeunes urbains sur 10 adeptes de l’économie du partage
À lire aussi
Pheromone party : Instantanéité, expérience inédite et odeurs à tout va pour le nouveau genre de speed dating de la génération Y
À lire aussi
Le mariage beta, la nouvelle tendance de la génération Y qui cherche des mariages à durée déterminée
À lire aussi
Le Bubbling, la nouvelle tendance (très) troublante chez les jeunes en recherche d’expérience
À lire aussi
Voyages : Glamping, le nouveau camping tendance chez les jeunes ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 1 jour

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Génération Z : Une génération d’entrepreneurs qui pourrait révolutionner le commerce traditionnel !
Pixel de tracking