Inclassables

Tidal : Après la musique et les vidéos, la plateforme se lance dans le streaming de séries

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Après la musique et les vidéos, Tidal se lance dans le streaming de séries

Les jeunes écoutent près de deux heures de musique par jour, de plus en plus en ligne. Cela fait la force de Tidal, la plateforme de streaming cherchant à concurrencer Spotify et Deezer, c'est certain. Mais pour se rendre attractif, le service entend aujourd'hui aussi miser sur les séries. Tout bon à l'heure auprès des jeunes ?

Vous pensiez que l'aventure de Tidal, plateforme de streaming musical lancé par Jay Z il y a six mois pour concurrencer Spotify, Deezer et compagnie, était déjà terminée ? Erreur, en cette fin d'année, le site opère un grand retour sur le devant de la scène, grâce à des opérations de communication bien menées et une nouvelle stratégie de diversification, comme nous venons de l'apprendre. Un mois après son lancement, la rédaction d'Air of melty vous avait savoir que le premier bilan de Tidal était plutôt décevant, avec l'application ayant déjà quitté le classement des applications les plus téléchargées de l'App Store, en dépit d'une opération marketing portée par les plus grandes stars de l'industrie musicale. Mais tout au long des derniers mois, Jay Z a voulu se montrer rassurant quant à l'avenir de la plateforme, qui semble connaître aujourd'hui un regain de notoriété. La preuve ? La semaine passée, nous vous présentions "Chains", le nouveau clip percutant d'Usher, diffusé sur Tidal en exclusivité et forçant la jeune génération à affronter la réalité du racisme. Aujourd'hui, c'est une autre actualité qui met Tidal en lumière : la plateforme de streaming entend désormais se lancer dans les séries, en plus de la musique et des vidéoclips.

Après la musique et les vidéos, Tidal se lance dans le streaming de séries

Comme l'ont annoncé des médias américains cette semaine, en vue de donner un nouveau souffle à sa plateforme de streaming, la société Tidal vient d'annoncer avoir commandé deux webséries qui seront diffusées en exclusivité sur sa plateforme : "No Small Talk", un programme de stand-up animé par DJ Cipha Sounds et lancé dès cette semaine, avec de nouveaux épisodes mis en ligne tous les mardis, et "Money & Violence", une mini-série sur la vie de quartier à Brooklyn, dont la saison 2 sera diffusée à partir de janvier 2016, après une première saison diffusée sur YouTube. Comme l'expliquent les médias, français cette fois, "ces deux productions s'ajoutent à plus de 36 millions de titres et 86.000 clips déjà en ligne sur Tidal" et devraient donc conquérir toujours plus les jeunes, à savoir les plus grands consommateurs de vidéos en ligne et de séries au quotidien. De son côté, Tim Riley, responsable des relations entre les artistes et les marques pour Tidal, a expliqué qu'une telle évolution est une étape naturelle dans le développement de la firme : "Si quelqu'un paye pour Tidal, nous voulons que ce soit la meilleure expérience qu'il ait eue".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Coca-Cola : Bleu Blanc Coca-Cola, la campagne Made in France en deux temps
À lire aussi
Burger King mise sur le burger personnalisé pour satisfaire ses clients "chiants"
À lire aussi
Quand la technologie a le dernier mot pour le choix d'un tee-shirt, la mode connectée prend un nouveau tournant !
Encore plus de contenus
Food il y a 5 heures

Les Millennials, plutôt healthy ou adeptes des petits plaisirs ?

Au quotidien, la jeune génération a des habitudes particulières en matière d'alimentation. C'est ce que cherche à mettre en lumière une nouvelle infographie signée Stripfood. Foodtech, manières de faire les courses et type de repas privilégié sont au menu.

Les Millennials, plutôt healthy ou adeptes des petits plaisirs ?
Facebook il y a 6 heures

Facebook et Instagram, bientôt fermés en Europe ?

Le mois de septembre 2020 est décidément compliqué pour tous les réseaux sociaux. Aujourd'hui, c'est le groupe de Mark Zuckerberg de se retrouver dans la tourmente à cause d'une décision prononcée par l'autorité irlandaise chargée de la protection des données personnelles.

Facebook et Instagram, bientôt fermés en Europe ?
Tidal : Après la musique et les vidéos, la plateforme se lance dans le streaming de séries
Pixel de tracking