Tinder

Tinder : Amnesty International défend les droits de la femme sur l’application

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Tinder sert de plate-forme de prévention.

Tinder, l’application mobile qui s’impose comme le nouveau site de rencontre des moins de 30 ans, a permis à Amnesty International de dévoiler sa nouvelle campagne, qui vise à prouver que, quand on a le choix, tout est beaucoup plus simple.

Une fois de plus, l’application phénomène Tinder vient d’être détournée de son usage premier pour véhiculer un message beaucoup plus sérieux : il y a quelques jours, airofmelty.fr vous a raconté qu’Aids Task Force avait lancé une campagne de prévention contre le sida sur Tinder, en invitant les usagers de l’application de rencontre à utiliser des méthodes de contraception pour se protéger lors de leurs rencontres d’un soir. Avec une application ludique et une interface très simple, Tinder s’impose comme un terrain parfait pour s’adresser à de potentiels consommateurs et à une audience jeune surtout, visée par les campagnes de prévention en tout genre au quotidien. Ainsi, c’est désormais au tour d’Amnesty International de miser sur cette application mobile tendance pour mettre en avant sa nouvelle campagne, inaugurée le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée de la femme.

Amnesty International défend le droit des femmes.
Crédit : Amnesty International

En collaboration avec l’agence Circul8, Amnesty International s’est créé un profil sur Tinder, sur lequel l’organisation a posté des photos qui reprenaient une idée inspirée par le site de rencontre : si, sur Tinder, chacun a le choix de "matcher" ou non, dans la vie réelle, il n’en va pas de même. Tous les différents messages visaient à sensibiliser les usagers de Tinder à la condition des femmes, parfois oppressées par leur partenaire. En marge de cette opération, un quizz interactif a été mis en place sur le site Internet d’Amnesty International, avec des réponses logiquement évidentes mais qui visaient à montrer que les choix ne sont pas toujours respectés concernant les femmes.

La campagne a été lancée le 8 mars.
Crédit : Amnesty International

Tinder a été créé en octobre 2012 et compterait 750 millions de membres à travers le monde, en moyenne âgés de 27 ans. Tous les jours, 10 millions de "matches" sont comptés, lorsque deux profils se révèlent compatibles, un nombre qui a doublé depuis décembre 2013. C’est notamment lors des Jeux Olympiques de Sotchi en février dernier que Tinder a connu une grande exposition, puisque l’athlète Jamie Anderson, médaillée d’or en slope style, a confessé utiliser l’application pendant la compétition. Le nombre de nouveaux membres avait alors grimpé de 400% par jour cette semaine-là !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Tinder : Aids Task Force y lance une campagne de prévention contre le sida
À lire aussi
Tinder : ASH s’invite sur l’application pour mener une campagne anti-tabac auprès des jeunes
À lire aussi
Tinder : Outil marketing efficace pour Cacau Noir, une marque de chocolat brésilienne
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Tinder : Amnesty International défend les droits de la femme sur l’application
Pixel de tracking