Tinder

Tinder invite la jeune génération à être fière de son statut de célibataire

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Tinder invite la jeune génération à être fière de son statut de célibataire

En ce début d'année 2020, l'appli dating Tinder revient sur le devant de la scène avec une nouvelle campagne de communication baptisée #SingleNotSorryTinder, qui entend inciter la jeune génération à célébrer son célibat.

Tic tac, tic tac, le décompte avant la tenue de la Saint-Valentin a commencé. La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, les jeunes et l'amour, ça matche d'une façon bien particulière. Il y a quelques mois, une étude signée Kartable montrait que la Saint-Valentin n'est pas vraiment une fête incontournable pour les jeunes. Cela s'explique par le fait qu'un grand nombre de jeunes considèrent que la Saint-Valentin est surtout une fête commerciale ou un jour comme un autre. Pour autant, cela ne signifie absolument pas que la jeune génération ne croit pas en l'amour. D'ailleurs, les moins de 30 ans sont de plus en plus nombreux à être actifs sur Tinder, une appli dating où Greta Thunberg est désormais un meilleur atout séduction que les footballeurs. Sur cette appli, les jeunes cherchent une relation d'une vie ou des relations d'un soir. Et, justement, pour le nouveau volet de sa campagne de communication, Tinder insiste sur le fait que, quelle que soit leur situation et quelles que soient leurs envies, les jeunes doivent être fiers de leur statut de célibataires. Cette idée est portée par un hashtag : #SingleNotSorryTinder.

Tinder invite la jeune génération à être fière de son statut de célibataire

Depuis plusieurs années déjà, Tinder dévoile des campagnes de communication portés par ce hashtag pour insister sur le fait que le célibat est "une période de liberté, de développement et d'épanouissement. C'est un moment qui permet de se découvrir, de se lancer et d’explorer de nouvelles opportunités". Dès lors, les plus jeunes n'ont pas à s'excuser de cette liberté. Pour ce nouveau volet de la campagne, c'est la génération des 18-25 ans qui est particulièrement mise à l'honneur, avec des contenus qui sont basés sur "de vraies conversations qui se sont déroulées sur les réseaux sociaux sous le hashtag #singlenotsorry", comme l'explique Sebastian Kemmler, directeur général de l'agence berlinoise Kemmler Kemmler. Parmi les phrases retenues, on retiendra notamment celle-ci : "Pas besoin d'un conte de fées, j'écris ma propre histoire". La campagne, qui existe sous la forme Print, affichage et digitale, sera visible jusqu'au mois de février 2020. Si Tinder s'adresse aujourd'hui aux 18-25 ans, c'est tout simplement parce que ces derniers représentent désormais la majorité de ses utilisateurs.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Tinder : Greta Thunberg, un meilleur atout séduction que les footballeurs pour la Génération Z
À lire aussi
Tinder : Swipeur régulier, yo-yo dater, stratège, le rapport de la Génération Z au célibat décrypté
À lire aussi
Tinder invite Jennifer Lopez à coacher ses utilisateurs pour mieux matcher
Encore plus de contenus
Tinder invite la jeune génération à être fière de son statut de célibataire
Pixel de tracking