Transparence, manque d'outils, utilisateurs, quels sont les défis de la publicité mobile en 2016 ?

La publicité sur le mobile, une priorité en 2016 !
Ecrit par

Mo-mo-mobile ! En 2016, tout ce qui concerne la jeune génération, ou presque, se passe sur le mobile. Et pourtant, si la publicité sur ce support se développe à grande vitesse, il reste bien des défis à relever...

Qui dit nouvelle année dit bonnes résolutions, n'est-ce pas ? Votre résolution pourrait sans aucun doute être celle de renforcer toujours plus votre stratégie publicitaire. Une stratégie publicitaire qui devra indéniablement passer par deux axes principaux : la vidéo et le mobile. Toujours dans cette logique de vous aider à améliorer votre stratégie, la rédaction d'Air of melty s'est rendu, il y a une dizaine de jours, à une matinée organisée par Integral Ad Science et Mediamath, montrant que l'on "ne fait pas une vidéo sur Facebook comme on fait une vidéo sur YouTube ou sur le mobile". Justement, au sujet du mobile, nous vous expliquions le mois dernier quel format de publicité vidéo choisir pour avoir le plus de chances d'être vu sur le mobile. Aujourd'hui, le site eMarketer traite le sujet de façon plus général, en mettant en lumière les défis de la publicité mobile en 2016, à l'heure où ce support constitue l'outil n°1 dans le quotidien de la jeune génération. Alors que les investissements publicitaires sur le mobile poursuivent leur croissance, ce support reste l'écran le plus difficile à monétiser, c'est dit. Alors, qu'est-ce qui rend le challenge toujours plus difficile ? Réponse tout de suite !

Comme le révèle le site e-marketing, qui relaie l'étude publiée sur le site eMarketer, "le principal challenge à relever est pour 41 % des interrogés, le manque de transparence. Plus d'un tiers des professionnels (37 %) font, également, face au défi des utilisateurs / consommateurs qui ne convertissent pas sur ce device. Selon les marketers, le manque d'outils d'analytics (24 %), l'incapacité à connecter les parcours sur mobile et sur ordinateur (15 %) et l'impossibilité à intégrer la stratégie mobile aux campagnes digitales (6 %) constituent aussi les principales difficultés rencontrées". Et pourtant, la publicité sur mobile reste en plein essor, toutes les études le prouvent. Ainsi, en 2015, le mobile a compté pour plus de la moitié des dépenses digitales aux États-Unis, là où il a représenté 26% des investissements sur le digital en France sur la même année, notamment grâce au programmatique, aux réseaux sociaux, au drive-to-store et à l'essor de la vidéo, comme le révèle l'Obersvatoire de l'e-pub du SRI, dans une étude réalisée par PwC en partenariat avec l'Udecam. Vous le voyez donc, la publicité mobile est une tendance en plein essor, même si elle doit encore être largement améliorée. Notamment parce que la publicité mal adaptée au mobile fait partie des motivations des internautes pour bloquer les annonces commerciales aujourd'hui. En effet, les 2/3 des internautes considèrent aujourd'hui que la publicité sur mobile est plus intrusive que sur ordinateur. Là, il y a un problème, non ? Autant dire que le mobile n'a pas fini de faire parler de lui en 2016...

Crédit : x