Twitter : Les jeunes se méfient du contenu posté sur le réseau social, aux marques de les convaincre !

Twitter, outil de communication à double tranchant ?
Ecrit par

Twitter, mauvais outil marketing pour les marques ? Une étude de l’université du Michigan vient de mettre en avant le fait que la jeune génération se montre globalement méfiante au sujet des contenus diffusés sur le site de micro-blogging. Cela étant dit, le réseau social dispose toujours d’une bonne réputation auprès de ces mêmes jeunes.

Le mois dernier, Air of melty vous avait révélé une information qui se révélait capitale pour les marketers : Twitter est un outil marketing efficace pour 65% des marques, qui souhaitaient alors l’utiliser de façon à communiquer plus efficacement avec leurs clients. Problème, une nouvelle étude vient aujourd’hui de mettre en avant le fait que les jeunes adultes se montreraient en fait plutôt méfiants à l’égard du contenu publié sur le site de micro-blogging. C’est en tout cas à cette conclusion qu’a abouti Kimberly Fenn, professeure de psychologie à l’Université du Michigan, en expliquant que les jeunes se montrent généralement suspicieux car n’importe qui peut se montrer actif et divulguer n’importe quoi sur le réseau social.

"Les résultats de notre enquête suggèrent que les jeunes sont en quelque sorte méfiants au sujet des informations qui paraissent sur Twitter", a-t-elle déclaré. L’étude, menée par The National Science Foundation, a impliqué 74 étudiants en les confrontant à des informations publiées sur un fil d’actualité similaire à celui de Twitter et à des informations publiées sur ce qui ressemblait à un site d’actualité. Au final, explique Kimberly Fenn, "les jeunes adultes ont pris en compte le média sur lequel ils lisaient les messages et ils ont accordé moins de crédit aux informations venant du fil ‘Twitter’". Une telle conclusion n’apparaît pas très réjouissante pour les marques, qui voyaient en Twitter un allié de taille dans leurs campagnes sur les réseaux sociaux.

Que ces dernières se rassurent toutefois. Selon une étude menée par l’institut Converseon, qui a analysé les interactions des internautes avec 20 marques majeures sur les réseaux sociaux, Twitter serait le réseau social donnant l’image la plus positive aux marques, à hauteur de 55% d’interactions positives, devant Google+ (53%) et Facebook (49%). A l’inverse, Facebook générerait 32% d’interactions neutres, contre 25% seulement sur Twitter. En conclusion, si les jeunes se révèlent méfiants vis-à-vis du site de micro-blogging, ils ne lui ferment en aucun cas la porte au nez.

Crédit : X, digitaltrends