Facebook

Facebook , Twitter, YouTube : Une présence des marques sur les réseaux sociaux essentiellement positive, mais quel site privilégier ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Avec tous ces réseaux sociaux, sur lequel miser ?

Les jeunes passent une grande partie de leur quotidien sur les réseaux sociaux. Ainsi, pour communiquer efficacement auprès des 15-35 ans, la logique voudrait que les marques investissent les sites comme Facebook, Twitter et les autres. Pourtant, les marketers se montrent encore très frileux, par peur de retours négatifs. Plusieurs études viennent de prouver que ces peurs n’ont pas lieu d’être.

La semaine dernière, nous vous avions raconté que les jeunes découvraient 56% plus de contenu des marques sur les réseaux sociaux que via l’emailing. Une preuve de plus que la communication des marques dédiées aux jeunes doit de plus en plus passer par les réseaux sociaux. Pourtant, comme nous vous l’avons déjà dit, en France, les entreprises affichent un retard certain en termes de présence sur les sites comme Facebook, Twitter, Vine, Instagram, YouTube ou encore Google+, avec seulement 25% des entreprises qui y ont des pages travaillées et actualisées régulièrement. Peut-être cela s’explique-t-il par une crainte que les critiques de la part de consommateurs fusent sur ces plateformes d’expression et dénigrent la marque ?

Facebook est généralement la plateforme privilégiée.

En effet, une étude menée par Wildfire et Advertising Age en juillet 2013 avait mis en lumière le fait que nombre de marketers américains redoutaient que le marketing sur les réseaux sociaux "nuise à la marque à cause de posts négatifs". En effet, une autre enquête menée par Social Media Marketing University en février dernier, rapporte que les complaintes de consommateurs postées sur les réseaux sociaux peuvent porter préjudice à l’image de marque d’une compagnie. Parmi les complaintes étudiées, 56% concernaient un produit ou un service, 15% venaient d’anciens employés, 14% étaient des mauvais retours quant à la présence de la marque en ligne et 6% venaient étaient même générés par d’actuels employés. Autant dire que les menaces et les critiques venaient de partout, de quoi dissuader les marques de se développer sur ce créneau. Oui mais voilà, l’étude a aussi révélé qu’un internaute sur quatre ne formule jamais aucune critique sur une marque sur les réseaux sociaux.

Twitter serait le réseau social générant le plus de retours positifs.
Crédit : Hootsuite

Mieux, 74% des consommateurs compteraient sur les réseaux sociaux pour les guider dans leurs achats, un taux qui atteint particulièrement des sommets pour les jeunes, qui sollicitent une interaction toujours plus grande avec les marques. Et sur quel réseau social fait-il bon d’être actif pour se sentir apprécié des consommateurs ? Selon une étude menée par l’institut Converseon, qui a analysé les interactions des internautes avec 20 marques majeures sur les réseaux sociaux, Twitter serait le réseau social donnant l’image la plus positive aux marques, à hauteur de 55% d’interactions positives, devant Google+ (53%) et Facebook (49%). A l’inverse, Facebook générerait 32% d’interactions neutres, contre 25% seulement sur Twitter. D’ordre général, selon cette nouvelle analyse, les interactions négatives concernent moins d’une interaction sur cinq. Aussi, il y a peu, Air of melty vous a décrypté la stratégie rêvée pour les marques alimentaires en passant par les réseaux sociaux.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Facebook : Publicité vidéo et postée le vendredi à privilégier pour les marques !
À lire aussi
Facebook Studio Awards : DDB, une campagne de publicité française récompensée, son succès décrypté
À lire aussi
Facebook : Nouvel outil statistique pour analyser et encourager les vidéos publicitaires
Encore plus de contenus
Facebook , Twitter, YouTube : Une présence des marques sur les réseaux sociaux essentiellement positive, mais quel site privilégier ?
Pixel de tracking