Société

Un jeune sur deux très inquiet pour l'avenir de la planète

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un jeune sur deux très inquiet pour l'avenir de la planète

Comment les Millennials voient-ils l'avenir du monde en 2020 ? Une étude menée par la Croix Rouge (CICR) s'intéresse au sujet, en mettant en lumière les inquiétudes qui pèsent dans l'esprit des 18-35 ans.

2020 commence bien...ou pas ! Il y a peu, une étude signée YouGov montrait que les 18-35 ans Français sont plus optimistes que la moyenne des Français en ce qui concerne les mois à venir. Ainsi, 71% des 18-24 ans sont ainsi dans un état d'esprit positif contre 66% des 25-34 ans et 51% de l'ensemble des Français. Pourtant, les jeunes ne s'attendent pas à une année très calme ou très sereine puisque la réforme des retraites les tracasse, tout comme l'évolution de leur pouvoir d'achat et les questions environnementales. Aujourd'hui, c'est une nouvelle étude signée La Croix Rouge qui met en lumière un autre élément qui préoccupe fortement la jeune génération : la guerre. Ainsi, pour 54% des Millenials (génération née entre 1980 et la fin des années 1990) la décennie 2020 sera marquée par la désolation dans une ou plusieurs parties du monde, selon une enquête du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) publiée en ce mois de janvier 2020 et menée auprès de 16 000 Millennials de 16 pays différents (dont la moitié en situation de conflit). "Pour les membres de la génération Y, le risque qu’une guerre dévastatrice ait lieu de leur vivant est réel", constate le président du CICR, Peter Maurer, dans le rapport de synthèse de l’enquête.

Un jeune sur deux très inquiet pour l'avenir de la planète

Toujours selon cette étude, 84% des jeunes interrogées considèrent que l’utilisation d’armes nucléaires n’est en aucun cas acceptable, et 54% pensent que ces armes devraient être interdites. Mais, dans le contexte actuel, près de la moitié des personnes interrogées pensent qu'une troisième guerre mondiale éclatera au cours de leur existence, tandis qu’une majorité est convaincue qu’une attaque nucléaire se produira ces dix prochaines années. Etonnemment, ce sont les jeunes adultes vivant dans les pays touchés par la guerre qui sont les plus enclins à penser que l'on observera moins de guerre à l'avenir (46% contre 30% pour les Millennials dans les pays en paix). Toujours selon cette étude, 37% des personnes interrogées considèrent que la torture est acceptable dans certaines circonstances, et ce même après avoir reçu des explications sur la Convention des Nations unies contre la torture. Et 15% estiment que les combattants devraient employer tous les moyens pour atteindre leurs objectifs, quelles que soient les pertes civiles engendrées. En marge de cela, le CICR juge toutefois "encourageant" de constater que 74% des millenials pensent que les guerres peuvent être évitées, et que 75% estiment nécessaire d’imposer des limites aux méthodes et aux moyens de guerre. En tout cas, on le voit, cette étude montre bien que l'avenir tend à inquiéter la jeune génération. Dans quel monde vieillira-t-elle ? Tout reste à faire...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Optimistes ou pessimistes, quel état d'esprit pour les Millennials en 2020 ?
À lire aussi
Quel regard portent les étudiants sur la réforme des retraites ?
À lire aussi
Qui sont les "Intrepid Improvers", ces Millennials qui voyagent d'une manière inédite ?
À lire aussi
Le pouvoir, qu'est-ce que cela veut dire pour les Millennials ?
À lire aussi
Quel regard porte la Génération Z sur la réforme des retraites ?
Encore plus de contenus
Un jeune sur deux très inquiet pour l'avenir de la planète
Pixel de tracking