WeChat : Achat de billets d’avion désormais possible, l’application de messagerie poursuit sa stratégie de m-commerce

WeChat concurrence de près avec WhatsApp.
Ecrit par

Si l’Europe n’entend parler que de WhatsApp ces derniers mois, c’est aujourd’hui l’un de ses concurrents qui fait parler de lui. WeChat, l’application de messagerie instantanée chinoise aux 350 millions de membres, vient d’élargir un peu plus son offre de m-commerce en proposant désormais l’achat de billets d’avions. Sachant que 6 jeunes sur 10 ont déjà acheté via leur mobile, la stratégie devrait s’avérer payante !

Le mois dernier, Air of melty vous apprenait que WhatsApp pourrait bientôt s’ouvrir aux messages de marques sur son application, en offrant un espace de communication aux compagnies aériennes et aux services de VTC. Aujourd’hui, c’est l’application de messagerie instantanée chinoise WeChat, lancée en 2011, qui annonce la poursuite de la diversification de ses revenus : quelques mois après avoir lancé son service de dépôt d’argent sur son application, avec TenPay, WeChat poursuit sa stratégie offensive orientée autour du m-commerce. L’application propose en effet désormais à ses utilisateurs d’acheter des billets d’avion via sa plateforme. Pour le moment, seulement deux villes sont concernées, Guangzhou et Shenzhen, la compagnie prévoit d’ores et déjà un élargissement prochain du service.

WeChat compte 350 milliions de membres à travers le monde, dont 240 millions uniquement en Chine, et de nombreux experts en Social Media s’évertuaient à dire depuis le départ que l’application disposait d’un fort potentiel marketing pour les marques si elle décidait de se lancer dans le m-commerce. Cette nouvelle annonce semble prouver que les experts avaient raison, puisque l’achat de billets d’avion s’ajoute à la douzaine de catégories de produits déjà disponibles à la vente sur WeChat, comme les tickets de cinéma, la réservation de taxi, le loto ou encore les achats groupés.

Le site TechNode rapporte que le service fonctionne grâce à la plateforme LV.com, une plateforme de voyages en ligne, même si les paiements se font par le système WeChat Payment, son service de transaction en m-commerce. De son côté, Facebook envisagerait de lancer un service de paiement pour concurrencer PayPal. Une chose est sûre désormais, les applications de messagerie instantanée et les réseaux sociaux en général sont en train de prendre un virage commercial. Logique, lorsque l’on sait que les 18-34 ans, les plus friands de ce type de services au quotidien, sont plus de 60% à avoir déjà acheté via leur mobile. Le m-commerce a de l’avenir !

Crédit : X