WeChat : Marketplace intégrée, m-commerce à fond pour monétiser ses 350 millions d’usagers

WeChat poursuit son expansion.
Ecrit par

En Europe, WhatsApp domine le marché des applications de messagerie instantanée et monopolise les discussions, notamment depuis son rachat par Facebook en février dernier. Alors que Mark Zuckerberg prévoit sans doute des mesures pour monétiser l’audience de l’application, WeChat, son rival chinois aux 350 millions d’usagers, passe déjà à la vitesse supérieure.

En avril dernier, Air of melty vous a annoncé que l’achat de billets d’avion était désormais disponible sur WeChat, l’application de messagerie instantanée ultra-populaire en Chine particulièrement poursuivant alors sa stratégie de rentabilisation de son service par le m-commerce. Lancée en 2011, l’application aux 350 millions d’inscrits a commencé à diversifier ses revenus l’an passé, en lançant un service de dépôt d’argent sur son service, avant de s’ouvrir aux achats via le mobile en proposant une douzaine de catégories de produits disponibles à la vente, comme des jeux, des tickets de cinéma, la réservation de taxi, le loto ou encore les achats groupés. Aujourd’hui, l’application accélère un peu plus la monétisation de son audience, en laissant désormais la possibilité aux entreprises d’ouvrir directement des boutiques sur sa version chinoise, baptisée Weixin. De la même manière que pour le m-commerce, l’utilisateur n’aura pas à quitter l’application pour effectuer le paiement des produits qui l’intéressent.

Pour le moment, la marketplace en cours de développement ne sera ouverte qu’à un nombre restreint de comptes vérifiés mais, si l’expérience fonctionne, WeChat pourrait bien devenir un espace de transaction de grande envergure, grâce à ses 350 millions d’usagers réguliers. Selon les prévisions du cabinet Deloitte, cette année, les messages instantanés envoyés depuis WeChat, WhatsApp, Line et autres applications de ce type devraient représenter 70% des messages envoyés depuis les mobiles, même s’ils n’en représentent actuellement que 3% en termes de valeur. Mais cela pourrait bientôt changer grâce aux différentes mesures prises par WeChat et ses rivaux.

Ainsi, de son côté, Line s’est aussi déjà lancé dans le m-commerce en vendant des smartphones sur sa plateforme, ce qui lui a permis de toucher 338 millions de dollars de revenus en 2013. D’autre part, il y a quelques semaines, Air of melty vous a annoncé que des messages de marques pourraient bientôt faire leur apparition sur WhatsApp, qui devrait prochainement donner la possibilité aux compagnies aériennes et services de VTC d’envoyer des messages à sa base, composée de 465 millions d’utilisateurs actifs par mois. Un premier pas vers la publicité et le m-commerce peut-être ? Car la tarification annuelle de 0,99 dollars ne suffira pas à rentabiliser l’audience de l’application.

Crédit : X