WeChat ouvre une plateforme publicitaire, monétisation de son audience intensifiée

WeChat poursuit son expansion !
Ecrit par

WeChat s’ouvre officiellement à la publicité ! Après avoir développé une plateforme de m-commerce l’an dernier, WeChat, l’application de messagerie instantanée numéro un en Chine, viendrait officiellement d’ouvrir une plateforme publicitaire dédiée aux comptes officiels. Un premier pas vers la publicité sur son service !

Le mois dernier, Air of melty vous a annoncé que l’application de messagerie instantanée et direct rival de WhatsApp, WeChat, allait intégrer une marketplace pour développer ses fonctions de m-commerce et ainsi monétiser ses 350 millions d’usagers. Lancée en 2011, l’application aux 350 millions d’inscrits avait déjà commencé à diversifier ses revenus l’an passé, en lançant un service de dépôt d’argent sur son service, avant de s’ouvrir aux achats via le mobile en proposant une douzaine de catégories de produits disponibles à la vente, comme des jeux, des tickets de cinéma, la réservation de taxi, le loto ou encore les achats groupés. Le mois dernier, donc, l’application passait un nouveau cap et intensifiait un peu plus sa stratégie commerciale, en laissant désormais la possibilité aux entreprises d’ouvrir directement des boutiques sur sa version chinoise, baptisée Weixin. Aujourd’hui, le service passe (encore) un nouveau cap !

Selon les dires des sites internet Tech in Asia et QQ Tech, WeChat a lancé ce mardi 8 juillet une plateforme publicitaire pour les comptes officiels présents sur son réseau. Que les choses soient claires toutefois, le site affirme donc que les publicités n’apparaissent pas dans les messages personnels des utilisateurs, mais qu’elles s’affichent seulement lorsque ces derniers cliquent pour lire la version intégrale des messages postés par ces comptes officiels. Quoi qu’il en soit, avec ce système, les annonceurs peuvent cibler leur audience par sexe, âge ou même région, selon Tencent, et qu’ils disposent ensuite d’un retour sur le nombre de clics, l’engagement etc. La publicité concernée peut prendre la forme de texte ou d’image, mais pas encore de vidéo.

Ce genre d’évolution pour l’application n’a rien de surprenant lorsque l’on connaît le potentiel de ces applications de messagerie. La monétarisation de ces applications, c’est tout l’enjeu de ces services qui se développent et qui attirent tant d’audience. Selon les prévisions du cabinet Deloitte pour l’année 2014, les messages instantanés envoyés depuis WhatsApp, WeChat, Line et autres applications de ce type devraient représenter 70% des messages envoyés depuis les mobiles, même s’ils n’en représentent actuellement que 3% en termes de valeur. Mais cela pourrait bientôt changer puisque la monétarisation des audiences de ces différentes applications est devenue un enjeu de taille, qui prend de plus en plus de place dans les stratégies de développement de ces services.

Crédit : X