Emploi

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement

Alors que la crise sanitaire se prolonge, dans quel état d'esprit sont les étudiants ? Fatigués, lassés, éprouvés, de plus en plus de jeunes semblent à bout. Et s'il y a un élément qui pèse particulièrement sur leur moral, c'est indéniablement la peur de l'isolement.

En ce début d'année 2021, les étudiants français semblent à bout. Il y a quelques mois déjà, une étude montrait que la crise sanitaire pesait fortement sur la santé mentale des étudiants, avec près de la moitié des jeunes sondés (49%) éprouvant régulièrement des phases de déprime. Aussi, plus de 6 étudiants sur 10 éprouvaient régulièrement un sentiment de tristesse et plus de la moitié (55%) avaient régulièrement des pensées négatives, selon l'éude menée par OpinionWay pour Heyme. Enfin, près d'un étudiant sur 10 déclarait avoir régulièrement des pensées suicidaires, dont 2% souvent. Aujourd'hui, clairement, la situation ne s'améliorer pas, bien au contraire. En plus des craintes que les jeunes nourrissent au sujet de l'avenir, le présent est également difficile à gérer, avec des universités qui ne rouvrent pas et des jeunes qui se sentent de plus en plus marqués par la solitude. On estime que, actuellement, 2,8 millions d’étudiants français suivent des cours à distance, dans des conditions plus ou moins gérables. Et alors que les étudiants viennent de manifester dans les rues pour demander la réouverture des établissements et crier leur impression d'être sacrifiés, de nouvelles données signées de l'Observatoire de la vie étudiante montrent à quel point les jeunes sont nombreux à redouter l'isolement et la solitude.

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement
Crédit : Getty

Ainsi, l'enquête menée en juin par l’Observatoire de la vie étudiante relève qu’au moment du confinement, 44% des étudiants interrogés déclaraient avoir quitté le logement qu’ils occupaient quotidiennement pendant une semaine de cours pour retourner vivre auprès de leur entourage familial (chez les parents majoritairement, sinon fratrie ou conjoint). Parmi les raisons évoquées par les jeunes ayant déménagé de leur lieu de résidence habituel, c’est la crainte d’avoir à rester seul qui tient la première place chez les sondés (66%), devant la volonté de se rapprocher de la famille (63%), de profiter d’un logement plus grand (62%), et loin derrière l’envie de bénéficier d’une meilleure connexion internet (24%) ou d’économiser un loyer (13%). Comme l'explique Céline Amaury, fondatrice de Xenia-Cohabitation, une plateforme de cohabitation intergénérationnelle, alors que beaucoup de jeunes sont déjà souvent confrontés à des difficultés financières en temps normal, "la période que nous traversons depuis de nombreux mois ajoute une réelle souffrance aux jeunes, et certains sont dans un état de détresse psychologique qui ne peut être ignoré. Si les années étudiantes sont souvent synonymes de partage, de joie et d’insouciance, elles signifient pour l’instant rester cloîtré et isolé devant un ordinateur et des cours en visio-conférence. Entretenir le lien social et l’entraide devient très complexe dans ces conditions". Le président de la République l'avait bien dit lui-même en octobre dernier, "avoir 20 ans en 2020, ce n'est pas facile". En 2021, c'est toujours loin d'être le cas et même si la Génération Z fait preuve d'une détermination à toute épreuve, il est temps de lui venir en aide et de la soulager sur certains points. Et au plus vite !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
64% des jeunes perdus dans leurs choix d'orientation ?
À lire aussi
40% des jeunes prêts à changer d'emploi pour trouver du sens ?
À lire aussi
Etudes, santé, budget, à quel point le confinement a chamboulé la vie des étudiants ?
À lire aussi
Le malaise étudiant grandit, les étudiants se mobilisent de plus en plus sur les réseaux sociaux
À lire aussi
Le télétravail, un calvaire pour les Millennials ?
Encore plus de contenus
2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement
Pixel de tracking