Société

2 jeunes sur 3 inquiets de ne pas réussir à financer leurs projets de vie

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
2 jeunes sur 3 inquiets de ne pas réussir à financer leurs projets de vie

Cette année 2020 est pleine de doutes pour la jeune génération. Et c'est particulièrement vrai sur le plan des finances. Une étude menée par OpinionWay et Moka révèle que, même s'ils se disent prudents et économes, les 18-35 ans ont du mal à gérer leur argent.

C'est une certitude, en cette période de crise sanitaire et économique, l'argent est un sujet capital pour la jeune génération. Il y a peu, on apprenait d'ailleurs que les problèmes financiers faisaient partie des inquiétudes des Millennials français, avec 58% des 25-34 ans et 42% des 18-24 ans qui sont inquiets à l'idée de voir leurs finances sévèrement impactées, selon une récente étude menée par YouGov. Plus précisément, un autre sondage mené par Jam s'intéressait au rapport de la Génération Z à l'argent, en montrant que les 18-25 ans sont nombreux à vouloir mettre de l'argent de côté chaque mois. Aujourd'hui, c'est une étude menée par OpinionWay pour Moka qui nous permet de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête des Millennials en ce qui concerne la question de l'argent. Verdict, 74% des 18-35 ans se définissent actuellement comme économes et 80% se disent prudent sur le plan financier. À l'heure actuelle, les trois quarts des Millennials disposent d'un livret d'épargne. Mais ils sont aussi nombreux à avoir du mal à épargner régulièrement. Concrètement, un jeune sur deux (48%) déclare avoir des difficultés à mettre de l'argent de côté tous les mois. Aussi, 39% déclarent avoir du mal à finir le mois sans être à découvert. Enfin, 64% des jeunes se disent anxieux de ne pas réussir à financer leurs objectifs de vie.

2 jeunes sur 3 inquiets de ne pas réussir à financer leurs projets de vie

Dans un tel contexte, on découvre que 53% des jeunes Français n'ont jamais investi leur argent. Plus de 6 jeunes sur 10 interrogés par OpinionWay pour Moka estiment que les offres d'investissement proposées par les banques ne sont pas adaptées aux jeunes comme eux. Dans les faits, 61% pensent qu'ils n'ont pas assez d'argent pour investir : 30% considèrent qu'ils n'ont pas suffisamment de côté tandis que 29% estiment ne pas avoir assez d'argent tout court. Et 13% déclarent qu'ils n'arrivent pas à mettre de côté. Par ailleurs, 11% des jeunes ne savent pas à qui s'adresser pour investir et 13% trouvent les produits d'investissement trop complexes. Pourtant, la crise économique liée au Covid-19 incite les jeunes à investir davantage pour préparer et sécuriser quelque peu leur avenir. Toujours selon cette étude, 65% des jeunes voient la crise comme une opportunité d'investir car on ne sait pas de quoi demain sera fait et 49% ont concrètement réfléchi à réaliser des investissements pendant le confinement. Mais, qu'on se le dise, les jeunes n'entendent pas investir n'importe comment.

Concernant leurs projets de vie, l'étude révèle que les Millennials sont nombreux à tabler sur un voyage (43%), devant le fait de devenir propriétaire (37%) et l'achat d'un véhicule (25%). Un jeune sur quatre (24%) entend aussi réaliser un projet professionnel ou personnel au cours des prochains mois tandis que 21% entendent acheter un produit (high-tech, sportif, culturel) et que 19% songent à se marier. Enfin, plus d'un jeune sur dix souhaite assurer les études de ses futurs enfants ou financer les siennes, réaliser des travaux, préparer l'arrivée d'un enfant et préparer sa retraite. En matière d'investissement, si la dimension socialement responsable ne séduit que 12% des jeunes comme critère d’investissement, 75% affirment que tous les investissements devraient être socialement responsables aujourd’hui. La rentabilité (44%), le niveau de risque (36%) et le coût (36%), sont par ailleurs les 3 critères les plus importants pour eux, avec la simplicité et la flexibilité. Concrètement, 33% des Millennials interrogés veulent pouvoir débloquer leur épargne quand ils le souhaitent et 29% veulent un produit clair et simple.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials français, bien dans leur peau ou complexés en cet été 2020 ?
À lire aussi
Quel budget vacances pour les plus jeunes en cet été 2020 ?
À lire aussi
Filles vs garçons, une génération Z (très) divisée en 2020
À lire aussi
7 jeunes sur 10 aimeraient changer de ville, mais qu'est-ce qui les bloque ?
À lire aussi
Les jeunes Français vont-ils passer de "vraies" vacances en cet été 2020 ?
À lire aussi
Soirées, vacances entre amis, boulot, quand commencent les vacances autonomes des jeunes Français ?
Encore plus de contenus
2 jeunes sur 3 inquiets de ne pas réussir à financer leurs projets de vie
Pixel de tracking