Société

Le rapport de la Génération Z à l'argent décrypté

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le rapport de la Génération Z à l'argent décrypté

Les 18-25 ans font-ils leurs comptes régulièrement ? Economisent-ils un peu d'argent chaque mois ou vivent-ils au jour le jour ? Une nouvelle étude signée Jam s'intéresse au sujet.

En cette période de crise sanitaire et économique, l'argent est un sujet capital pour la jeune génération. Il y a peu, on apprenait que les problèmes financiers faisaient partie des inquiétudes des Millennials français, avec 58% des 25-34 ans et 42% des 18-24 ans qui sont inquiets à l'idée de voir leurs finances sévèrement impactées, selon une récente étude menée par YouGov. Mais la jeune génération ne voit pas tout en noir pour autant : une autre étude a montré que 65% des Millennials estiment que le Covid-19 a eu un impact positif sur leurs finances, avec des dépenses limitées pendant le confinement et une volonté d'investir. Aujourd'hui, c'est une étude menée par Jam qui s'intéresse à la manière dont les jeunes gèrent leur argent actuellement. Pour ce faire, 600 répondants âgés de 18 à 25 ans ont été interrogés entre le 25 mai et le 2 juin 2020. Verdict, on apprend que, au quotidien, 3 jeunes sur 4 font leurs comptes régulièrement, dont près de 6 sur 10 au moins une fois tous les mois. Aussi, 67% mettent régulièrement de l'argent de côté et ils sont près de 2 sur 10 à vouloir le faire mais à ne pas savoir quoi en faire. 38% placent leur argent économisé. Cela montre un côté très responsable de cette génération.

Le rapport de la Génération Z à l'argent décrypté

D'ailleurs, s'ils avaient une somme à placer, 50% des jeunes sondés par Jam miseraient sur l'immobilier, devant le sustainable banking (19%), l'épargne (15%) et le crowdfunding ou la bourse (6%). Si le sustainable banking arrive en seconde position, c'est parce que l'écologie constitue une attente forte de la Génération Z en matière de banque en 2020. Ainsi, 71% des filles et 59% des garçons ont des attentes sur l'engagement écologique des banques. Cela représente une moyenne de 65% contre 45% avant le confinement. Aussi, l'envie des jeunes de s'engager pour évoluer dans un monde meilleur se retrouve également dans le fait que 87% d'entre eux seraient prêts à arrondir leurs paiements à l'euro supérieur pour financer l'écologie. Et 1 sur 5 serait même prêt à donner davantage ! En revanche, si vous voulez emprunter un billet à la jeune génération, oubliez : 56% des 18-25 ans interrogés par Jam n'ont jamais (ou rarement) du cash sur eux. Seul 1 jeune sur 10 a régulièrement plus de 50 euros en liquide sur lui. Cela s'explique en partie par le fait que les jeunes sont adeptes du digital pour effectuer leurs paiements, y compris quand il s'agit de rembourser les amis ou la famille. Si 31% passent tout de même par le cash et 27% par le virement, ils sont aussi 24% à miser sur Lydia vs 4% seulement à miser sur Pumpkin. 8% des membres de la Génération Z passent par Paypal. Très ouverts à l'innovation, les jeunes sont de plus en plus intéressés par les banques digitales. D'ailleurs, ils sont près de 8 sur 10 (77%) à juger possible la disparition des banques traditionnelles au profit des GAFA à l'horizon 2050...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Millennials et immobilier, quelles priorités après la période de confinement ?
À lire aussi
65% des Millennials estiment que le Covid-19 a eu un impact positif sur leurs finances
À lire aussi
Les Millennials et le racisme, quel regard et quelle réalité en 2020 ?
À lire aussi
Couples, familles, colocs, quels ont été les sujets de tension pendant le confinement chez les 18-35 ans ?
À lire aussi
Les jeunes Français vont-ils passer de "vraies" vacances en cet été 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials français ont-ils renoncé aux éco-gestes à cause de la crise sanitaire ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 5 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Le rapport de la Génération Z à l'argent décrypté
Pixel de tracking