Marketing

2 jeunes sur 3 ont testé de nouvelles marques depuis le début de la crise sanitaire

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
2 jeunes sur 3 ont testé de nouvelles marques depuis le début de la crise sanitaire

Si vous vous demandez si la crise du Covid-19 promet de changer durablement la manière dont la jeune génération consomme, sachez que des premiers éléments de réponse tendent déjà à montrer que les mentalités des 18-34 ans ont effectivement changé ces derniers mois.

Tout tend à le montrer, il y aura bien un avant et un après Covid-19. La crise sanitaire et la période de confinement ont mis à mal le secteur de la communication dans son ensemble, avec notamment de nombreuses marques qui ont subitement mis fin à leurs campagnes publicitaires et qui n'ont que très progressivement repris la parole au cours des dernières semaines, ce qui met actuellement en difficulté les médias en ligne dédiés aux jeunes. Dans le même temps, la mentalité et les attentes des consommateurs, notamment des plus jeunes, ont également évolué pendant cette période si particulière. Même si 33% des 18-34 ans ont des envies folles de dépenser depuis le déconfinement, force est de constater qu'ils réfléchissent plus qu'avant à leurs dépenses et qu'ils sont nombreux à vouloir éviter la surconsommation désormais. Ils sont aussi nombreux à réclamer une communication différente de la part des marques, pour prendre un compte un monde qui est différent. Et tout cela se voit dans leur consommation. Ainsi, depuis le début de la crise de Covid-19, plus de deux Millennials et membres de la Génération Z sur trois ont acheté ou utilisé une nouvelle marque. Un chiffre bien plus élevé que pour les consommateurs plus âgés. C'est ce qui ressort d'une étude menée par Snapchat et évoqué lors d'un événement en ligne.

La jeune génération change sa manière de consommer

Concrètement, selon Patrick Kemp, senior manager/marketing science research chez Snap Inc, 69% des Z et des Millennials ont acheté ou utilisé une nouvelle marque au cours des derniers mois, contre seulement 43% de l'ensemble des consommateurs. Aussi, 13% des plus jeunes ont, pendant la pandémie, réalisé leur tout premier achat en ligne dans certains postes de dépenses précis qu'ils privilégiaient jusque-là en magasin. Cette tendance vient bien confirmer le fait que, désormais, pour la jeune génération, les sessions shopping se passent en ligne avant tout. Et c'est notamment vrai pour ce qui touche à l'alimentaire, à la boisson et à la beauté. En marge de cela, l'étude menée par Snap Inc a révélé que 58% des Z et des Millennials ont augmenté leur temps passé en ligne depuis le début de la crise sanitaire, contre 42% pour les autres générations. Et un jeune sur deux a aussi augmenté le temps passé à visionner des vidéos en ligne sur son mobile, contre 18% pour l'ensemble des sondés. D'où l'importance de chercher à les toucher en ligne.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
8 jeunes sur 10 insatisfaits de l'engagement des marques en matière d'inclusion et de diversité
À lire aussi
Les Millennials et les soldes d'été 2020, quel bilan ?
À lire aussi
Chipotle lance une collection de mode éthique et inclusive
À lire aussi
Un jeune sur deux réclame une communication différente de la part des marques pour la période post-confinement
À lire aussi
Un jeu mobile pour informer la jeune génération sur la question des retraites
Encore plus de contenus
2 jeunes sur 3 ont testé de nouvelles marques depuis le début de la crise sanitaire
Pixel de tracking