Marketing

Un jeune sur deux réclame une communication différente de la part des marques pour la période post-confinement

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un jeune sur deux réclame une communication différente de la part des marques pour la période post-confinement

Comment les marques ont-elles intérêt à communiquer en cet été 2020 ? Une nouvelle étude menée par GfK montre que les attentes de la jeune génération sont doucement mais sûrement en train d'évoluer, sur le fond comme sur la forme...

C'est une certitude, l'année 2020 consistue un challenge d'envergure pour l'ensemble des marques. La crise sanitaire et la période de confinement ont mis à mal le secteur de la communication dans son ensemble, avec notamment de nombreuses marques qui ont subitement mis fin à leurs campagnes publicitaires et qui n'ont que très progressivement repris la parole au cours des dernières semaines, ce qui met actuellement en difficulté les médias en ligne dédiés aux jeunes. Dans le même temps, la mentalité et les attentes des consommateurs, notamment des plus jeunes, ont également évolué pendant cette période si particulière. Même si 33% des 18-34 ans ont des envies folles de dépenser depuis le déconfinement, force est de constater qu'ils réfléchissent plus qu'avant à leurs dépenses. Aussi, une récente étude menée par Getty Images a montré que les Millennials et la Génération Z attendent plus de diversité et d'inclusion, ainsi que plus d'engagement, dans la communication des marques. Aujourd'hui, c'est l'étude GfK Consumer Pulse Covid-19 qui nous en apprend davantage sur l'état d'esprit actuel des 16-34 ans. Actuellement, 51% des jeunes Français veulent que les marques continuent de communiquer comme avant la crise, contre 45% des Français. Mais c'est un chiffre en baisse, ce qui tend à montrer qu'un nouveau monde et une nouvelle communication s'organisent désormais.

Un jeune sur deux réclame une communication différente de la part des marques pour la période post-confinement
Crédit : François Philippe

Dans les faits, toujours selon l'étude menée par GfK, interrogés sur le même sujet en juin 2020, 56% des 16-35 ans réclamaient une communication égale à celle d'avant la crise pour oublier aussi vite que possible la période de confinement (contre 55% des Français dans leur ensemble) tandis que 44% réclamaient une communication différente "puisque le monde sera désormais différent". Un mois plus tard, ce sont désormais 49% des 16-35 ans qui veulent que les marques communiquent d'une manière différente pour s'adapter au nouveau monde. Pour Sandrine Celie, Directrice de l’expertise Brand Insights de GfK, les Français, dans leur ensemble, expriment aujourd'hui surtout un besoin de réassurance dans les communications : "de l’information certes mais surtout des repères, un retour aux bases de la marque avec simplicité et surtout optimisme. Ils n’ont pas envie de ton trop sérieux mais surtout pas d’auto-dérision. En effet, l’utilisation de l’humour partage et 1/3 des sondés n’y sont pas favorables dans les communications actuelles. Aux marques d’utiliser alors un style fédérateur, sympathique et surtout pas critique ou grinçant". Et d'ajouter : "Les Français attendent des marques plusieurs niveaux de message. Elles doivent qualifier leur offre: le prix, la promo, des infos sur le produit, son innovation ; elles doivent mettre en avant son accessibilité via achat en ligne, la livraison à domicile ; elle doit montrer son engagement au niveau local, sanitaire, caritatif ou en tant qu’employeur". Compris ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Un jeu mobile pour informer la jeune génération sur la question des retraites
À lire aussi
Les Millennials et les soldes d'été 2020, quel bilan ?
À lire aussi
2 jeunes sur 3 ont testé de nouvelles marques depuis le début de la crise sanitaire
À lire aussi
LMDE et Calliopé misent sur une fiction sonore pour (re)booster la santé mentale des étudiants
À lire aussi
Hotels.com invite ses clients à regarder la finale de la Ligue des Champions aux côtés d'Eric Cantona
Encore plus de contenus
Emploi il y a 2 heures

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement

Alors que la crise sanitaire se prolonge, dans quel état d'esprit sont les étudiants ? Fatigués, lassés, éprouvés, de plus en plus de jeunes semblent à bout. Et s'il y a un élément qui pèse particulièrement sur leur moral, c'est indéniablement la peur de l'isolement.

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement
Mobile il y a 4 heures

Masked Bandit, Tracer, BugBrainer, le lexique dating 2021 décrypté

C'est un fait, l'année 2020 a bouleversé nos habitudes et le dating n’était pas une exception. Cela promet de se poursuivre en 2021, comme le révèle l'appli de rencontres Happn, qui fait le point sur les profils de célibataires qui seront à surveiller au cours des mois à venir.

Masked Bandit, Tracer, BugBrainer, le lexique dating 2021 décrypté
Instagram il y a 4 heures

Quel bilan pour les marques sur Instagram en 2020 ?

Quels sont les secteurs qui ont le plus publié sur Instagram en 2020 ? Quelles sont les marques qui ont fait le plus réagir leur communauté ? Kantar se penche sur ses questions en dévoilant une nouvelle infographie dédiée à la présence des annonceurs et des marques sur le réseau social en 2020.

Quel bilan pour les marques sur Instagram en 2020 ?
Un jeune sur deux réclame une communication différente de la part des marques pour la période post-confinement
Pixel de tracking