Coronavirus

3 étudiants français sur 4 souffrent actuellement de solitude

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
3 étudiants français sur 4 souffrent actuellement de solitude

Plus que jamais ces derniers mois, la jeune génération se sent isolée, seule. Les étudiants sont notamment les plus touchés, de loin, par ce fléau. C'est ce que vient de montrer une étude menée à l'occasion de la journée mondiale de solitude.

Si 46% des 18-34 ans estiment que 2020 a été la "pire année de leur vie", c'est parce que la crise sanitaire les a mis face à des difficultés qu'ils n'avaient pas forcément prévues : sur le plan professionnel, les jeunes Français sentent que leur avenir sera plus compliqué que celui de leurs aînés. Sur le plan social, également, la jeune génération vit une période extrêmement compliquée. Une étude le montrait il y a quelques jours, 2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement. C'est ce que montre également un sondage menée par l'Ifop pour l'association Astree à l'occasion de la journée mondiale de la solitude, qui se tenait ce 23 janvier 2021. On note une montée sans précédent du sentiment de solitude en France, particulièrement au sein de la jeune génération. Globalement, à l'heure actuelle, un Français sur deux (49%) admet se sentir seul régulièrement ou occasionnellement (dont 18% "souvent"), soit un niveau nettement supérieur à celui observé les années précédentes (44% en 2018, 39% en 2014). Et c'est chez les moins de 25 ans que le constat est le plus alarmant.

3 étudiants français sur 4 souffrent actuellement de solitude
Crédit : Getty

Toujours selon l'étude menée par l'Ifop, 69% des moins de 25 ans (contre 40% des séniors et 48% des Français dans leur ensemble) déclarent se sentir seul régulièrement ou occasionnellement. Chez les étudiants, le taux monte jusqu'à 75%. En d'autres termes, les trois quarts des étudiants Français souffrent actuellement de solitude. Interruption des cours en présentiel, fermeture des bars, fin des activités sportives en club, arrêt des jobs étudiants... Les personnes suivant des études supérieures sont aussi celles qui ressentent cet isolement relationnel le plus fortement : 28% des étudiants admettent se sentir seuls régulièrement, soit 10 points au-dessus de la moyenne nationale (18%). Seuls 17% déclarent rarement se sentir seuls, contre 27% de l'ensemble des Français. Par ailleurs, la proportion de Français estimant que la compagnie des autres leur manque actuellement augmente aussi fortement (+14 points par rapport au niveau mesuré avant la crise), notamment chez les étudiants où elle monte à 75% (contre 66% des Français). Or, on le sait, les répercussions psychologiques de cet isolement sont graves si l'on en juge les indicateurs qui montrent que ce sentiment de solitude mine le moral des gens : les personnes se sentant toujours ou souvent seules sont significativement plus enclines à consommer des médicaments psychotropes (43% en ont pris au cours de l'année contre 23% pour l'ensemble de la population française) ou plus sujettes à des pensées suicidaires : 63% en ont fait l'expérience au cours de leur vie, contre 31% dans la population française. Il est donc grand temps de trouver des solutions...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Reconfinement ou couvre-feu, que préfèrent les Millennials français ?
À lire aussi
Quel est l'impact des confinements sur la manière dont la jeune génération se voit ?
À lire aussi
9 jeunes sur 10 ont pu faire des économies depuis le début de la crise
Encore plus de contenus
Nomination il y a 1 jour

Adot : 7 nominations annoncées

En ce mois de mars 2021, la suite marketing cross-device Adot fait le plein d'annonces avec pas moins de 7 nominations stratégiques. Thibault Savary, Claire Barlet, Ilan Houssepian, Laure Guyot, Clément Raux, Grégoire Pirany et Nicolas Cosson sont les heureux nommés. Mais encore ?

Adot : 7 nominations annoncées
3 étudiants français sur 4 souffrent actuellement de solitude
Pixel de tracking