Internet

36% des Millenials se moquent de la sécurité en ligne

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
36% des Millenials se moquent de la sécurité en ligne

À l'heure où la jeune génération passe une grande partie de son temps libre en ligne, le spécialiste de la sécurité des systèmes d'information Kaspersky vient de mener une étude sur la manière dont les 18-34 ans se protègent en ligne. Verdict, peut mieux faire. Bien mieux faire.

Au quotidien, les 18-34 ans passent de longues heures en ligne, que ce soit sur leur mobile ou sur leur ordinateur. En ligne, ils visionnent de nombreuses vidéos, ils consultent les réseaux sociaux et ils créent aussi des relations amicales virtuelles, entre autres choses. Une nouvelle étude menée par Kaspersky dans 19 pays étudie aujourd'hui la manière dont les membres de la Génération Y appréhendent le sujet de la sécurité en ligne. Alors, les jeunes font-ils tout ce qui est possible pour protéger leurs données en ligne ou sont-ils adeptes du laisser-aller ? Dans un premier temps, l'étude révèle que les jeunes semblent avoir bien conscience des risques inhérents à Internet. En France, les Millenials sont ainsi 40% à se déclarer inquiets de ces risques, que ce soit pour la protection numérique de leur foyer ou celle de leurs données professionnelles lorsqu’ils sont en télétravail. Côté externe, l'augmentation des échanges et rencontres virtuelles qu’entraîne la situation sanitaire actuelle représente une source de préoccupation en termes de sécurité numérique pour 38% des Millenials français. Concrètement, les Millenials français redoutent majoritairement de voir leurs appareils infectés par un virus (une source d’inquiétude pour 78% d’entre eux) devant le fait d'être espionnés via leurs webcams (72%), de se voir dérober leurs coordonnées bancaires (72%) ou encore de voir leurs fichiers personnels volés (72%). Pourtant, en matière de sécurité, les jeunes Français pourraient bien mieux faire.

36% des Millenials se moquent de la sécurité en ligne

Toujours selon cette étude menée par Kaspersky, qui révèle par ailleurs que 32% des Millennials français se connectent près de deux heures supplémentaires par jour par rapport à la période de pré-confinement, seuls 31% des jeunes sondés dans l'Hexagone affirment utiliser exclusivement des applis fiables téléchargées sur des sites officiels tels que l’Apple Store et Google Play, contre 52% de l'ensemble des Millennials interrogés. Ils sont, néanmoins, 30% à changer les mots de passe de leurs comptes de manière régulière et à utiliser des mots de passe différents. Et tandis que 49% des individus entre 25 et 34 ans au niveau mondial procèdent régulièrement à une analyse antivirus de leurs terminaux, seuls 39% des jeunes agissent ainsi en France. Enfin, de manière générale, 36% des Millenials à travers le monde déclarent que s’ils savent qu’ils devraient renforcer leur sécurité numérique, cela ne fait pas partie de leurs priorités. On notera toutefois que le résultat est un peu un peu plus positif du côté des Millennials français, puisqu'ils ne sont que 28% à le déclarer. Pour aider les jeunes à protéger leurs terminaux, Kaspersky recommande notamment d'être attentif à l'authenticité des sites consultés, d'utiliser un outil comme Privacy Checker pour rendre ses profils sur les réseaux sociaux davantage privés ou encore d'adopter un service de sécurité évolutif comme Kaspersky Security Cloud.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La vidéo courte et verticale, une priorité pour la Génération Z et les Millennials
À lire aussi
Un jeune sur deux partage ses comptes de streaming avec ses proches
À lire aussi
Les sites de rencontres amicales, un incontournable pour la jeune génération cet été ?
Encore plus de contenus
36% des Millenials se moquent de la sécurité en ligne
Pixel de tracking