Société

53% des Millennials français se considèrent comme des consommateurs plus militants que leurs parents

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
53% des Millennials français se considèrent comme des consommateurs plus militants que leurs parents

Comment les 18-30 ans ont-ils vécu cette année 2020 ? Comment leur manière de consommer a-t-elle évolué ces derniers mois ? Qu'attendent les Millennials de 2021 ? Des nouvelles données tirées de l'étude #MoiJeune viennent répondre à ces questions !

Ce 3 décembre 2020, était organisée une nouvelle conférence #MoiJeune. Baptisée "le selfie de la jeune génération" et toujours organisée par Opinion Way et 20 Minutes, elle avait une nouvelle fois pour but d'aider le grand public à comprendre ce qui se passe dans la tête des 18-30 ans, après des mois de crise sanitaire et économique. Dans un premier temps, l'étude a confirmé l'idée de plus en plus répandue selon laquelle les jeunes constituent une génération d'activistes en puissance. En tout cas, 71% des 18-30 ans interrogés se qualifieraient comme quelqu'un d'engagé. Pour 22%, cela passe par des prises de position sur les réseaux sociaux ou dans les débats de la vie de tous les jours et 22% s'engagent au travers d'actions au sein d'une association ou d'un parti politique. Par ailleurs, 62% des femmes, globalement plus engagées que les jeunes hommes, ont déjà boycotté un film, un livre, un spectacle ou une expo parce que l'auteur a dit ou fait des choses qui les choque (vs 35% des hommes). Mais on remarque que l'engagement n'est pas toujours facile à exprimer. Ainsi, 72% des 18-30 ans ont déjà renoncé à participer à un débat ou à exprimer leur avis personnel en public tandis que 70% se sont tus face à leurs collègues et 66% sur les réseaux sociaux.

Des jeunes engagés...mais blasés actuellement !
Crédit : Getty

L'étude #MoiJeune a aussi montré que les jeunes consommateurs sont plus que jamais en quête de sens dans leur consommation, comme on a déjà eu l'occasion d'en parler : 58% des Millennials estiment que leur façon de consommer et de dépenser de l'argent est différente de celle de leurs parents. Et cela se remarque particulièrement dans le secteur vestimentaire (68%), avec des jeunes plus adeptes de la fast-fashion et de la seconde main que leurs aînés, et dans le secteur des loisirs (70%), avec des jeunes qui dépensent notamment beaucoup plus dans les offres de streaming musical et vidéo ainsi que dans les voyages. De manière générale, on note que 53% des jeunes sondés se considèrent comme des consommateurs plus militants que leurs parents. Ainsi, 70% ont déjà arrêté d'acheter un produit ou un service en raison du positionnement de la marque, pour des raisons éthiques. Mais, dans le même temps, 87% concèdent parfois acheter des marques "à la ramasse" niveau éthique et environnemental. Clairement, plus que jamais à l'heure actuelle, les jeunes veulent que les marques les aident à concilier responsabilité et consommation.

En marge de cela, l'étude #MoiJeune a évidemment fait un point sur la manière dont la crise de la Covid-19 impacte la jeune génération. Verdict, actuellement, 31% se disent blasés et 24% résignés. Les Millennials ont globalement le sentiment de ne pas avoir de contrôle sur leur vie. Dans le même temps, 12% se disent confiants ou 12% déprimés, 10% énervés, 9% pas mécontents et seulement 2% productifs. 48% estiment que le confinement est risqué pour la santé mentale des jeunes en général et 34% pour leur santé mentale personnelle. Aussi, 56% estiment que la crise du covid a des conséquences négatives sur leurs projets professionnels et 36% sur leur situation financière. Interrogés sur les marques qui pourraient leur être le plus utiles pour un nouveau confinement, les 18-30 ans répondent Décathlon pour leur santé physique et Netflix pour leur santé mentale. Mais près de 25% ne trouvent pas spontanément de marque utile à citer. Un signe que les marques n'ont peut-être pas toutes assez montré comment elles pouvaient aider les jeunes en cette période compliquée ? En tout cas, qu'on se le dise, la crise en 2020 a changé la confiance en l'avenir (68%), leur rapport à la consommation (55%), leur rapport à l'argent (39%), leur confiance dans les autres (34%) et leur caractère (30%). Pour affronter le monde de demain, 68% veulent du courage plutôt que du rêve (29%). 51% veulent de l'amour plutôt que de l'argent (46%) et 49% de la solidarité plutôt que de la confiance en soi (47%). Le superpouvoir qui fait rêver la jeune génération pour les mois à venir, c'est un moral d'acier (25%), devant une résistance nerveuse en béton (22%), un don de voyance (21%) et une créativité décuplée (14%). Enfin, on retiendra que, en 2021, 64% préfèrent être vacciné(e)s que confiné(e).

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Comment les Millennials célibataires vivent-ils le reconfinement ?
À lire aussi
L'intimité des Millennials sous pression en 2020 ?
À lire aussi
99% des jeunes filles ont déjà vécu une situation de harcèlement dans l'espace public
À lire aussi
Les Millennials, prêts à tout (ou presque) pour voyager de nouveau en 2021
À lire aussi
47% des 18-30 ans déclarent ne pas avoir confiance en la police
À lire aussi
Avoir 20 ans en 2020, pas un cadeau pour la jeune génération ?
Encore plus de contenus
Pinterest il y a 1 jour

Pinterest déploie officiellement ses Epingles Story en France

C'était très attendu...et c'est enfin là ! En ce 26 janvier 2021, Pinterest lance officiellement ses Epingles Story, un nouveau format inspirant, en France. Dans un premier temps au travers d'une version bêta, déjà testée et approuvée par plusieurs créateurs de renom.

Pinterest déploie officiellement ses Epingles Story en France
Société il y a 1 jour

Blast, bae, OT, le nouveau langage de la Génération Z décrypté

Vous avez l'impression de ne pas comprendre pas la Génération Z ? C'est peut-être lié à sa manière de s'exprimer. De plus en plus de jeunes de moins de 20 ans adoptent des abbréviations qui ne sont pas forcément simples à comprendre. Tour d'horizon des mots à connaître en 2021 !

Blast, bae, OT, le nouveau langage de la Génération Z décrypté
53% des Millennials français se considèrent comme des consommateurs plus militants que leurs parents
Pixel de tracking