Marketing

6 influenceurs sur 10 ont changé leur contenu depuis le début de la crise sanitaire

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
6 influenceurs sur 10 ont changé leur contenu depuis le début de la crise sanitaire

Comment se porte réellement le marketing d'influence en cette fin d'année 2020 ? Une nouvelle enquête menée par HypeAuditor fait le point sur le sujet en montrant que les marques sont de plus en plus nombreuses à vouloir miser sur ce type de stratégie.

Depuis plusieurs années déjà, le marketing d'influence s'impose comme étant une stratégie en plein essor et comme une façon très efficace de toucher la jeune génération. Et cela promet de continuer en 2021, comme nous l'expliquait récemment Alexander Frolov, PDG et co-fondateur de HypeAuditor, dans une tribune. Mais, qu'on se le dise, la crise sanitaire de cette année a impacté l'ensemble du secteur. Et, justement, HypeAuditor, plateforme d’analyse IA pour les marques souhaitant réaliser des campagnes de marketing d’influence équitable, transparent et efficace, a mené une étude auprès de plus de 1 000 répondants dans le monde (influenceurs et marques) pour comprendre comment la pandémie de Covid-19 influencé leur manière de travailler. Verdict, d'après l'étude, 59% des influenceurs ont constaté que les marques étaient plus nombreuses à vouloir travailler avec eux, alors que 50% des marques ont alloué plus de budget au marketing d’influence depuis le début de la pandémie. Cela vient confirmer les propos tenus par les différents experts du marketing que nous avions interrogé au cours du printemps et qui expliquaient que les influenceurs étaient une bonne façon d'aider les marques à conserver un lien fort avec leurs clients pendant la période difficile du premier confinement. Cependant, ce que l'on ne savait pas forcément jusque-là, c'est que la nouvelle réalité s'accompagne d'une pression supplémentaire.

6 influenceurs sur 10 ont changé leur contenu depuis le début de la crise sanitaire

En effet, l’étude de HypeAuditor révèle également que 2 influenceurs sur 3 (66%) ressentent une pression pour créer du contenu, 40% d’entre eux affirment que cela est dû au nombre de nouveaux influenceurs ayant émergé depuis le début de la crise. Néanmoins, 1 influenceur sur 3 (34%) déclare que la principale cause de cette pression est leur propre désir d’obtenir de meilleurs contrats avec les marques. Aussi, le rapport de HypeAuditor explique également comment la pandémie a poussé plusieurs influenceurs à adapter leur contenu : 6 influenceurs sur 10 (60%) ont changé leur contenu depuis le début de la crise, 42% d’entre eux postent plus fréquemment qu’avant et près d’1 influenceur sur 4 (24%) ont commencé à utiliser des hashtags plus ciblés. Par ailleurs, 22% ont commencé à poster à différents moments de la journée, par rapport à leur rythme d’avant. Enfin, 1 influenceur sur 5 (21%) a tellement fait évoluer son contenu cette année qu’il en a abandonné sa ligne éditoriale d’origine. Les priorités changent ! Côté marques, on note que 73% d'entre elles travaillent actuellement avec des influenceurs. Par ailleurs, près de 2 marques sur 3 (62%) admettent avoir constaté une augmentation des ventes en travaillant avec des influenceurs sur une campagne publicitaire en ligne. 40% des marques affirment avoir observé plus d’engagement et 37% plus de confiance de la part de leurs clients finaux après avoir travaillé avec un influenceur. Pour Alexander Frolov, c'est clair, si le marketing d'influence est autant en forme actuellement, c'est parce que "les marques s'efforcent d’établir des relations personnelles avec leur public dans un monde de distanciation sociale".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Decathlon mise sur l'économie circulaire en testant la location de l'ensemble de ses produits
À lire aussi
Deliveroo et Xbox se mettent en mode "Hungry Games" pour régaler les gamers sur tous les plans
À lire aussi
Diesel Fragrances souhaite un Joyeux Noël aux jeunes courageux
À lire aussi
Sodastream se la joue écolo et déjanté avec Snoop Dogg pour Noël 2020
À lire aussi
Monoprix se moque des restrictions concernant la vente des "produits essentiels" pendant le confinement
Encore plus de contenus
Société il y a 9 jours

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
6 influenceurs sur 10 ont changé leur contenu depuis le début de la crise sanitaire
Pixel de tracking