Marketing

63% des 12-17 ans voient la publicité comme une façon de sponsoriser leurs YouTubeurs préférés

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
63% des 12-17 ans voient la publicité comme une façon de sponsoriser leurs YouTubeurs préférés

La relève de la génération Y n'a pas encore dévoilé tous ses secrets. Heureusement, de nombreux acteurs tentent aujourd'hui de cerner les moins de 20 ans. C'est le cas de l'agence BETC, qui présente les insights qu'elle a récoltés au sujet des 12-17 ans ces derniers mois.

La génération Z a encore bien des choses à nous apprendre ! Alors que les Millennials ont été sur le devant de la scène médiatique pendant plusieurs années déjà, ce sont aujourd'hui leurs successeurs qui attirent toute l'attention, ou presque. Au sujet de la génération Z, nous vous avons déjà dit que l'email marketing pouvait constituer un atout premier pour toucher cette cible. Nous vous avons aussi dit que la génération Z est largement influencée par les réseaux sociaux dans ses actes d'achat. À présent, c'est l'agence BETC qui apporte son lot d'informations au sujet de cette jeune génération en dévoilant les insights recueillis ces derniers mois, en insistant sur la puissance potentielle de cette cible, qui représente un pouvoir d'achat entre 11 et 12 milliards d'euros en France selon l'agence. La première chose à retenir de ces insights, c'est que "les 12-17 ans ne sont pas accros aux réseaux sociaux, mais sont, avant tout, accros à leurs amis". Le digital est simplement vu comme le meilleur moyen de rester en contact avec leurs cercles d'amis.

La génération Z passée à la loupe !

Au sujet de l'email, sachez que, principalement, pour cette cible, il correspond à "un outil administratif avant tout", en se révélant par exemple indispensable pour trouver des stages. En tout cas, une chose est sûre, les plus jeunes consultent donc effectivement leur boîte mail régulièrement ! Tout comme l'email est à usage professionnel, les 12-17 ans font aussi "preuve d’un usage très rationnel des réseaux sociaux dans le sens où chaque plateforme a son propre usage : Snapchat est une messagerie permettant d’envoyer des photos, Whatsapp permet d’organiser des sorties et Messenger correspond seulement à un annuaire de personnes qu’ils connaissent 'peu'". Dans cette logique, on retrouve aussi l'idée que les jeunes sont nombreux à disposer de deux comptes Instagram, l'un public de "personal branding" et l'autre, plus privé, réservé aux amis proches. D'ailleurs, toujours au sujet de cette plateforme, sachez qu'Instagram est pour eux "devenu une sorte de carte d’identité digitale sur laquelle ils ne gardent que les photos les plus pertinentes, les plus likées et les plus commentées". En cela, les 12-17 ans sont des "power editors”, c’est à dire qu’ils accordent beaucoup d’importance à ce qu’ils écrivent et publient sur les réseaux sociaux.

Selon l’agence BETC, les publications des adolescents enregistrent d'ailleurs des taux d’engagement bien supérieurs à ceux des marques car la mention j’aime est, en quelques sortes, devenue obligatoire. Aussi, 100% des 16-19 ans utilisent YouTube. Parmi eux, 73% se rendent sur la plateforme chaque jour et ils sont même 50% à déclarer qu'ils ne pourraient pas vivre sans. À ce sujet, sachez que les stars de YouTube qu'ils apprécient le plus sont Sullivan Gwed, Tibo InShape, Adèle ou encore Gloria. Et, pour les marques, il convient de visionner régulièrement ces contenus partagés car, toujous selon l’agence, "les vidéos postées par les Youtubers représentent de précieux insights sur les attentes de ces adolescents". Et c'est encore plus le cas quand on sait que 70% des jeunes déclarent faire davantage confiance aux YouTubeurs qu'aux célébrités traditionnelles. Enfin, bonne nouvelle, si les jeunes déclarent ne pas apprécier les publicités sur les réseaux sociaux, ils sont plus tolérants sur YouTube. En effet, 63% des 12-17 ans voient la publicité sur la plateforme comme une manière de sponsoriser leurs YouTubeurs préférés.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Dealabs, "Le Black Friday montre que les modes de consommation privilégient l’aspect social et communautaire du shopping" (EXCLU)
À lire aussi
Le comportement d'achat, les craintes et les envies de la génération Z décryptés
À lire aussi
44% des Millennials prévoient d'acheter lors du Black Friday 2017
À lire aussi
Happn, "Chez les plus jeunes, les pics de connexions sont plutôt dans l’après-midi" (EXCLU)
À lire aussi
The Next Ad, "Les Millennials sont la cible parfaite pour la publicité conditionnelle" (EXCLU)
Encore plus de contenus
Noël il y a 1 jour

Combien les Millennials vont-ils dépenser pour Noël 2020 ?

Les fêtes de Noël qui se préparent, source de joie ou de stress sur le portefeuille des Millennials ? Une nouvelle étude signée par la Fintech Finfrog fait le point sur le sujet, en montrant notamment que les 18-35 ans entendent dépenser plus que l'an passé.

Combien les Millennials vont-ils dépenser pour Noël 2020 ?
TikTok il y a 1 jour

TikTok mobilise sa communauté pour le Téléthon 2020

Ce week-end, comme chaque année, se déroulera le Téléthon pour récolter des fonds pour la recherche contre les maladies rares. En cette année particulière, l'événement se déroulera essentiellement en ligne. L'occasion pour TikTok de mobiliser sa communauté autour d'un beau combat !

TikTok mobilise sa communauté pour le Téléthon 2020
63% des 12-17 ans voient la publicité comme une façon de sponsoriser leurs YouTubeurs préférés
Pixel de tracking