Emploi

64% des jeunes perdus dans leurs choix d'orientation ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
64% des jeunes perdus dans leurs choix d'orientation ?

Chaque année, c'est la même chose, en début d'année, vient le temps de faire des choix concernant l'orientation scolaire. Et en la matière, en cette année 2021, les jeunes Français semblent plus perdus que jamais. C'est ce que révèle une nouvelle étude signée Kaspersky.

2021, l'année du renouveau et des projets pour la jeune génération ? Il y a quelques semaines, plusieurs études montraient que la santé mentale des étudiants était mise à rude épreuve, en grande partie à cause de la crise sanitaire. Stress, tristesse et déprime faisaient partie des émotions les plus ressenties par les moins de 25 ans, notamment nombreux à nourrir des craintes sur l'avenir. Aujourd'hui, une nouvelle étude menée par Kaspersky sur l'orientation des Français de 18 à 25 ans révèle que l'on peut ajouter la confusion à tous les sentiments ressentis par les jeunes actuellement. La confusion concernant leur orientation professionnelle. Concrètement, pour comprendre la manière dont les étudiants post-bac et jeunes actifs Français de 18 à 25 ans perçoivent et appréhendent leur orientation ainsi que leur appétence et connaissance des métiers du numérique dont ceux de la cybersécurité, Kaspersky a mené deux études, en janvier et novembre 2020. Il en ressort notamment que, en fin d’année 2020, près de 64% des répondants admettaient qu’ils ne savaient pas ce qu’ils souhaitaient faire comme choix d’orientation. Un flou qui semble être encore plus présent que les années précédentes.

64% des jeunes perdus dans leurs choix d'orientation ?
Crédit : Hinterhaus Productions, Getty Images

Si l'on peut logiquement penser que cette confusion est en grande partie due au contexte sanitaire actuel, ce n'est en réalité pas forcément le cas. En effet, en janvier 2020, 52% des répondants répondaient avoir vécu une situation de confusion identique, soit déjà plus d'un jeune sur deux. 19% des sondés de novembre dernier ont également admis n’être pas certains d’avoir fait le bon choix d’orientation. Pour chercher la voie professionnelle qui leur convient le plus, les jeunes Français interrogés par Kaspersky se tournent en priorité vers leur famille pour s'informer (44%) devant l'éducation nationale (31%). Mais on constate d'ores et déjà un réel impact de la crise actuelle : les 18-25 ans français sont plus d’un tiers (36%) à repenser leurs choix pour l’avenir suite aux différentes périodes de confinement de l’an passé. Certaines carrières apparaissent moins porteuses d’opportunités aujourd’hui et le taux d’employabilité est de plus en plus souvent un critère de sélection (36% des répondants). Toutefois, l’intérêt pour le métier demeure premier pour plus de 2 jeunes Français sur 3 (61%). Aussi, si l’idée du métier "passion" est quelque peu remise en question, les répondants semblent encore aujourd’hui plus attachés à leurs projets d’avenir qu’à la réalité pécuniaire du marché de l’emploi. Et vers quel type de secteur se tournent-ils ? D’après les résultats de l’étude menée en janvier 2020, seuls 18% des Français âgés de 18 à 25 ans déclaraient avoir envisagé une carrière dans l’informatique au moment de la formulation de leurs vœux d’orientation. Un chiffre en hausse en novembre, puisqu’1 répondant sur 4 déclare désormais s’y intéresser. Parmi eux, 21% ont indiqué que cet intérêt nouveau était né après le premier confinement, qui a notamment mis en lumière l’importance du numérique dans le quotidien de chacun. Cette nouvelle vision des métiers de l’informatique et du numérique a notamment été favorisée par la démocratisation du télétravail et la virtualisation de l’école (46%), la dématérialisation des gestes du quotidien et les nouvelles applications mobiles (44%) et aussi par la recrudescence des offres d’emploi dans ces secteurs (35%). Les jeunes Français qui se disent attirés par les métiers du numérique et de l’informatique plébiscitent notamment le développement de logiciels (29%), l’administration des réseaux et les télécoms (26%), l’intelligence artificielle (21%) ou encore le développement de jeux vidéo (18%). De quoi confirmer que beaucoup de jeunes Français se tourneront vers le secteur digital en 2021 !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement
À lire aussi
40% des jeunes prêts à changer d'emploi pour trouver du sens ?
À lire aussi
Etudes, santé, budget, à quel point le confinement a chamboulé la vie des étudiants ?
À lire aussi
Le malaise étudiant grandit, les étudiants se mobilisent de plus en plus sur les réseaux sociaux
À lire aussi
Le télétravail, un calvaire pour les Millennials ?
Encore plus de contenus
64% des jeunes perdus dans leurs choix d'orientation ?
Pixel de tracking