Société

67% des Millennials Français misent sur moins de sorties et de loisirs pour pallier aux dépenses de rentrée

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
67% des Millennials Français misent sur moins de sorties et de loisirs pour pallier aux dépenses de rentrée

Gérer son budget, ce n'est pas toujours simple, surtout en période de rentrée. Alors que les dépenses et les craintes s'enchaînent, les Millennials français dévoilent leurs clés pour apprendre à mieux contrôler leurs finances.

C'est un fait, la crise sanitaire et économique de cette année 2020 constitue un coup (très) dur pour la santé mentale et financière de bien des jeunes. Nombreux sont ceux qui ont dû revoir leurs projets à court et moyen terme, qu'il s'agisse de l'organisation d'un voyage, l'achat d'une voiture ou encore un achat immobilier. Il y a quelques mois, une étude signée YouGov avait montré que 58% des 25-34 ans et 42% des 18-24 ans étaient inquiets à l'idée de voir leurs finances sévèrement impactées par la pandémie de Covid-19. Aujourd'hui, en ce début d'automne 2020, c'est une étude menée par finfrog, la Fintech qui bouscule les codes du microcrédit aux particuliers, qui nous permet de mieux comprendre ce qui se passe dans le budget des Millennials français. Verdict, on le voit, la sérénité n'est pas forcément au rendez-vous en matière de finances pour les 18-35 ans, comme pour l'ensemble des Français d'ailleurs. Dans un premier temps, l'étude révèle que l'augmentation du budget pour la rentrée de septembre a été énormément problématique pour 43% des 18-35 ans, vs 39% de l'ensemble des Français. 41% (vs 42%) l'ont également jugée un peu problématique. Au total, ce sont donc plus de 8 jeunes sur 10 qui ont vécu une période compliquée à l'approche de la rentrée en matière de budget.

67% des Millennials Français misent sur moins de sorties et de loisirs pour pallier aux dépenses de rentrée

Pour augmenter leur budget de façon temporaire, 63% des 18-35 ans ont fait le choix de diminuer d'autres postes tandis que 59% ont confié avoir économisé pendant le confinement. 33% ont utilisé des réserves personnelles et 21% ont misé sur une offre de micro crédit. Concernant les postes de dépenses revus à la baisse pour subvenir aux dépenses de la rentrée 2020, 7 Millennials sur 10 (67%) ont ciblé en priorité les sorties et loisirs devant les cadeaux à venir (58%), les vêtements (47%), l'essence et les transports (45%) et enfin les courses de nourriture (25%). Mais la rentrée n'est pas le seul moment qui semble préoccuper la jeune génération. L'étude menée par finfrog révèle que 51% des 18-35 ans (vs 48% de l'ensemble des Français) craignent que leurs dépenses ménagères augmentent d'ici la fin de l'année. Plus globalement, 6 jeunes sur 10 (62%) craignent par ailleurs que leur situation financière se dégrade d'ici la fin de l'année. Et alors que la menace d'un reconfinement plane sur tous les esprits, on apprend que 59% des Millennials français prévoient d'acheter des équipements pour subvenir à une autre phase de confinement. Parmi les achats privilégiés, on retrouve le matériel informatique (69%), un meilleur abonnement web ou téléphonique (58%), du matériel de bureautique (41%) ou encore des services à distance (cours, soutien scolaire, etc.).

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials et le développement durable, ça matche ou pas en 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials et leur animal de compagnie, quelle réalité en 2020 ?
À lire aussi
Quelles Journées du Patrimoine pour les Millennials en 2020 ?
À lire aussi
4 jeunes femmes sur 10 victimes d'agressions sexistes au prétexte de leur tenue vestimentaire
À lire aussi
Les Millennials, décidés à respecter le couvre-feu ou pas ?
À lire aussi
Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien
Encore plus de contenus
67% des Millennials Français misent sur moins de sorties et de loisirs pour pallier aux dépenses de rentrée
Pixel de tracking