7 différences qui opposent la Génération Z aux Millennials

Ecrit par

Vous pensiez qu'il était simple de s'adresser aux jeunes ? Erreur, il va vraisemblablement falloir choisir entre Génération Y ou Génération Z parce que ces deux générations n'ont pas grand chose en commun. Ou, en tout cas, de grandes différences les opposent.

Au quotidien, vous le savez, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à comprendre la jeune génération. À ce sujet, il faut bien comprendre aujourd'hui que la jeune génération n'est pas une catégorie homogène simplement composée de jeunes de moins de 30 ans. Parmi ces jeunes, on distingue plusieurs catégories, dont deux principales : la génération Y et la génération Z, qui se ressemblent globalement mais qui s'opposent aussi sur bien des points. Il y a quelques semaines, nous vous parlions ainsi du fait que la génération Y et la génération Z se connectent pour des raisons différentes sur les réseaux sociaux. Aussi, sur le marché du travail, par exemple, les GenZ n'ont pas les mêmes attentes que les Millennials. Aujourd'hui, c'est le site Business Insider qui apporte sa contribution à la réflexion générale en mettant en lumière 7 différences qui existent entre les deux générations. Vous êtes prêts à les découvrir ?

7 différences qui opposent la Génération Z aux Millennials
7 différences qui opposent la Génération Z aux Millennials

La première grande différence à avoir en tête, c'est le fait que la génération Z ne connaît pas un monde avant la technologie mobile alors que la génération Y a grandi sans réseaux sociaux et sans smartphones ! En d'autres mots, les Millennials se souviennent de la première fois qu'ils ont pu utiliser Internet sur un téléphone alors que les Z l'ont toujours eu, dès leur plus jeune âge. En cela, les marques peuvent miser sur du rétro-marketing auprès des Y mais pas auprès des Z. Aussi, il faut savoir que la génération Z est bien plus entrepreneuriale que les Millennials. "Selon une étude menée par Harvard Business Review, près de 70% des Z sont auto-entrepreneurs". Alors que l'avenir des Y passait par de longues années en cours, les Z essaient de se créer leurs propres parcours. Le troisième point à noter, c'est le fait que les Millennials adoraient certaines marques quand ils étaient ados et qu'ils y restent attachés. De leur côté, les Z ne vivent pas la même chose. Plutôt que des marques, les membres de la génération Z surfent sur "les tendances que l'on voit sur les réseaux sociaux, comme le maquillage licorne ou des tee-shirts à messages".

Le quatrième point mentionné par Business Insider, c'est le fait que là où les Z choisissent d'économiser et de faire attention à leur argent depuis le départ, les Millennials ont eux, dû devenir économes après avoir grandi dans un environnement prospère. En cela, leur rapport à l'argent et à la consommation en est forcément différent. D'autre part, nous avons aujourd'hui affaire à une jeune génération plus engagée socialement que ses aînés. Ce qui a constitué des avancées pour les Millennials apparaît comme une norme pour la génération Z, tout simplement. Dans le même esprit, la génération partage davantage de centres d'intérêt et de culture avec des jeunes à travers le monde que ses aînés puisque, grâce au digital, il n'existe pas (ou plus) de réelle frontière. Enfin, en matière de genre également, la génération Z se distingue de ses aînés en revendiquant l'abolition des genre et la destruction des stéréotypes. Voilà, à présent vous savez tout de ce qui sépare Y et Z !

Crédit : x