Mobile

7 jeunes sur 10 ont changé leur manière d'utiliser leur mobile depuis le confinement

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
7 jeunes sur 10 ont changé leur manière d'utiliser leur mobile depuis le confinement

Les 18-34 ans sont souvent vus comme une génération qui ne peut rien faire, ou presque, sans son smartphone. Aujourd'hui, c'est une étude signée OpinionWay pour Airship qui montre à quel point cela est vrai, en s'intéressant à ce que le confinement a changé dans le rapport de chacun à son mobile.

Dans bien des éléments de nos vies, il y aura un avant et un après-confinement, c'est de plus en plus certains. On le voyait il y a quelques jours, pour la jeune génération, le quotidien passe désormais par moins de maquillage, à l'heure où le visage est souvent caché derrière un masque. Aussi, les Millennials ont quelque peu changé leur façon de faire leurs courses depuis le déconfinement. S'il y a bien un autre sujet sur lequel le confinement a eu un impact fort, c'est bien sur l'usage du smartphone et des outils digitaux en général. Gestion des finances, applications professionnelles, consultation des médias… près de la moitié des Français (47%) ont adopté un nouvel usage sur smartphone durant le confinement et 38% d’entre eux ont décidé de le poursuivre à posteriori, selon un sondage réalisé par OpinionWay pour Airship, leader mondial de l’engagement mobile. Et cette étude dévoile notamment quelques données intéressantes concernant les 18-35 ans et leurs usages. Alors, les jeunes sont-ils encore plus accros à leurs écrans qu'avant ?

Les jeunes et leur mobile, une grande histoire d'amour !

Toujours selon l'étude menée par OpinionWay pour Airship, plus de 20% des actifs français ont commencé à utiliser une messagerie instantanée professionnelle sur mobile (du type Slack, Teams ou Skype) durant le confinement. Chez les moins de 35 ans, le taux s'élève à 30%, soit près d'un jeune sur trois. Dans le même temps, 17% des Français ont décidé de se lancer dans la téléconsultation via smartphone durant le confinement, un chiffre qui double auprès des 18-24 ans, alors qu’ils étaient à peine 3% à l’avoir déjà pratiquée avant le confinement. Près de la moitié de ces nouveaux utilisateurs prévoient de surcroît de continuer à l’utiliser, ce qui démontre son utilité dans certaines situations. Cela montre bien que, désormais, on se sert de la technologie disponible sur son mobile pour faciliter tous les aspects de notre quotidien. En marge de cela, on note que les jeunes Français sont aussi de plus en plus adeptes des paiements sans contact via mobile. Aussi, plus d’un quart des 25-34 ans a également scanné un QR code pour la première fois (28% des 25-34 ans contre 17% de la totalité des sondés). En matière de courses, alors que 17% des Français ont profité de cette période pour réaliser, pour la première fois, des achats non alimentaires via leur smartphone (électronique, mode, ameublement,…), chez les 18-24 ans, le chiffre de nouveaux acheteurs sur mobile est carrément passé à 36%.

Pour les courses alimentaires sur mobile, une catégorie d’achat qui était moins plébiscitée avant le confinement avec seulement 8% de pratiquants, ils ont été 14% de sondés (27% des 18-24 ans) à y avoir recours pour la première fois. Et c’est un usage qui devrait s’installer car plus de la moitié prévoient de continuer à réaliser leurs courses alimentaires via mobile. Concernant les loisirs de la jeune génération, on note que 24% des 18-24 ans ont souscrit pour la première fois un abonnement via mobile à des plateformes de streaming vidéo, location ou achat VOD (contre 11% des Français). 33% des 18-24 ans ont aussi téléchargé des cours ou formations sur leur mobile (vs 11% des Français) et 35% des cours de sport, de yoga ou de méditation (vs 14%). Dès lors, l'étude montre bien que "ce sont bien les 18-24 ans qui ont été les plus sensibles à l’utilisation du smartphone pour défricher de nouveaux territoires. Ils sont 70% à avoir adopté un nouvel usage via mobile et 63% à avoir décidé de le poursuivre".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Plus de 7 jeunes sur 10 utilisent leur smartphone au moment des repas
À lire aussi
Watiz, le "Shazam de la mode" pour acheter les vêtements vus dans les séries
À lire aussi
Moka, "Beaucoup de jeunes aimeraient investir le plus tôt possible mais ne savent pas comment faire" (EXCLU)
Encore plus de contenus
Marketing il y a 6 heures

Les 18-34 ans, une génération qui assume ses paradoxes (ETUDE)

Ce matin, Prisma Media a organisé une conférence pour présenter les résultats de son étude menée auprès des Millennials français. Une conférence qui a permis de réaliser une plongée dans l'état d'esprit des 18-35 ans, de façon à mieux les comprendre et mieux les toucher avec des discours pertinents.

Les 18-34 ans, une génération qui assume ses paradoxes (ETUDE)
Mobile il y a 7 heures

Plus de 7 jeunes sur 10 utilisent leur smartphone au moment des repas

La clé d'un repas réussi pour les 18-35 ans : un bon plat, de la bonne compagnie...et son mobile à portée de main. C'est ce que semble en tout cas révéler une nouvelle étude menée par OpinionWay pour Président, qui montre que les jeunes Français sont très nombreux à utiliser leur smartphone à table.

Plus de 7 jeunes sur 10 utilisent leur smartphone au moment des repas
Burger King il y a 9 heures

Burger King réclame une étoile au Guide Michelin

En tant que roi du burger, l'enseigne de restauration rapide Burger King nourrit de grandes ambitions. Sa dernière lubie ? Convaincre le célèbre Guide Michelin de lui accorder une étoile pour son nouveau sandwich haut de gamme.

Burger King réclame une étoile au Guide Michelin
Société il y a 1 jour

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?

La période de confinement a été un déclic pour inciter de nombreux Français à déménager. Trouver un logement dans lequel on se sent bien est désormais une réelle priorité. Une priorité qui peut conduire à l'essor du coliving ? Peut-être bien, à en croire une étude menée par YouGov et Businesscoot.

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?
7 jeunes sur 10 ont changé leur manière d'utiliser leur mobile depuis le confinement
Pixel de tracking