Marketing

7 membres de la Génération Z sur 10 aimeraient voir plus de diversité dans les publicités

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
7 membres de la Génération Z sur 10 aimeraient voir plus de diversité dans les publicités

En cette fin d'année 2019, Facebook vient de dévoiler plusieurs données permettant de mieux comprendre le rapport des membres de la Génération Z, alias les moins de 25 ans, aux marques. Verdict, diversité et engagement sont les maîtres-mots d'une communication réussie !

Au quotidien, la rédaction d'Air of melty vous aide à mieux comprendre la jeune génération. Cela passe notamment par le fait de comprendre qu'elle est composée de deux catégories principales : la génération Y, alias les 25-34 ans aussi connus sous le nom de Millennials avides de l'expression "Ok Boomer", et la génération Z, alias les 15-24 ans. Ces deux catégories, très différentes entre elles, sont également loin d'être homogènes en leur sein mais elles permettent de mieux cerner globalement la jeune génération. Et, justement, à ce sujet, un nouveau rapport de Facebook IQ portant spécifiquement sur la Génération Z nous permet de dévouvrir de nouvelles données concernant les moins de 25 ans et leur rapport aux réseaux sociaux et aux marques. L'occasion de voir, notamment, qu'un problème de taille se pose pour cette cible : alors qu'elle considère sa diversité comme un atout, elle considère que la publicité ne l'illustre pas suffisamment. Ainsi, 71% des Z aimeraient voir plus de diversité dans les publicités. "La génération Z s’attache à accepter tous les styles de vie, ce qui influence la manière dont elle s’attend à être représentée dans les contenus multimédias", explique ainsi Facebook. Pour ces jeunes, le genre, l'origine ethnique et la religion ne définissent pas une personne et il faut inclure tous les profils dans les messages publicitaires.

7 membres de la Génération Z sur 10 aimeraient voir plus de diversité dans les publicités

Par ailleurs, on apprend que les membres de la génération Z font face à un déferlement d’informations. En effet, 43 % des membres de la génération Z interrogés trouvent qu’il est aujourd'hui difficile de choisir ce qu’ils vont regarder, écouter et lire. Trop d'information, ce n'est pas facile à gérer pour cette cible...et cela complique encore plus la tâche des marques, qui peinent alors à se rendre visibles. Cela étant dit, bonne nouvelle pour les marques justement, l'étude de Facebook montre que "les membres de la génération Z souhaitent accueillir les marques au sein de leurs communautés en ligne, du moment qu’elles proposent un véritable échange de valeur". Ainsi, une large majorité de membres de la Génération Z ne voit pas d'inconvénients à ce que des marques publient dans leurs groupes ou leurs communautés en ligne. C'est particulièrement vrai pour les marques d'automobile (91%), de services financiers (83%) et de biens de grande consommation (80%). Par ailleurs, en France, 52% des membres de la Génération Z interrogés aimeraient pouvoir envoyer des messages à davantage d'entreprises.

Et si vous vous demandez ce que les plus jeunes attendent des marques aujourd'hui, la réponse est simple : de l'engagement, encore et toujours. "Bien souvent, les membres de cette génération font fi de leurs différences et s’unissent autour de causes pour le bien collectif. Et ils s’attendent à ce que les marques en fassent de même ; qu’elles mettent en avant leurs principes et qu’elles offrent de la valeur. En effet, 68 % des membres de la génération Z s’attendent à ce que les marques contribuent à la société". En France, 55% des membres de la Génération Z seraient notamment prêts à payer plus pour des produits élaborés de façon éthique et durable. Par ailleurs, au niveau global, 77% des Z déclarent apprécier plus facilement une marque qui encourage l'égalité de genre sur les médias sociaux et 45% déclarent se sentir représentés dans les publicités qui mettent en avant la diversité. En cela, on le voit, "les membres de la génération Z éprouvent de la satisfaction en s’identifiant à un « nous » plutôt qu’à un « moi ». Et ces jeunes consommateurs, férus de numérique, ont tendance à accorder une plus grande importance à l’inclusion, à la communauté et à la construction d’un monde meilleur". Alors à vous de les rejoindre dans ce combat !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
7 membres de la Génération Z sur 10 aimeraient voir plus de diversité dans les publicités
Pixel de tracking