Emploi

7 Millennials sur 10 souhaiteraient retourner au bureau

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
7 Millennials sur 10 souhaiteraient retourner au bureau

Le reconfinement s'annonce particulièrement compliqué pour la jeune génération ! Une nouvelle étude menée par le cabinet de conseil indépendant Génie des Lieux vient de montrer que près de 7 Millennials français sur 10 sont lassés du télétravail et aimeraient retourner au bureau au plus vite...

En cette fin d'année 2020, le télétravail est de nouveau le mot d'ordre pour les Français. Même si les Millennials français sont dégoûtés du télétravail à cause du confinement, nombreux sont ceux qui tentent quoi qu'il en soit de voir, autant que possible, le bon côté des choses. À ce sujet, on apprenait il y a peu que 31% des 18-34 ans étaient prêts à télétravailler dans des lieux de loisirs, pour combiner environnement agréable et productivité. Mais, depuis, la situation a changé : la maison sera désormais le principal lieu de travail d'un grand nombre de Français. Et cela ne va pas être simple à gérer pour la jeune génération. Comme vient de le révéler une étude menée par le cabinet de conseil indépendant en design, co-conception et réalisation d'espaces de travail Génie des Lieux, pas moins de 69% des 18-35 ans (vs 58% de l'ensemble des Français) expriment leur envie de revenir au bureau en cette période de crise sanitaire. Dans le détail, ils sont 22% (vs 15%) à totalement vouloir retourner au travail physiquement et 47% (vs 43%) à vouloir le faire mais pas tout le temps. À l'inverse, seuls 31% des jeunes sondés (vs 42% de l'ensemble des Français) ne veulent pas du tout revenir au bureau.

7 Millennials sur 10 souhaiteraient retourner au bureau
Crédit : Getty

Pour justifier leur envie de retourner au travail, les 18-35 ans interrogés par Génie des Lieux évoquent essentiellement un besoin de retourner à la normalité (79%) devant la pression managériale (65%), un confort supérieur au bureau (63%) et un besoin de travailler avec les collègues (61%). On le sait, l'ambiance de travail est un élément capital pour la jeune génération. D'ailleurs, 59% des jeunes sondés évoquent le besoin d'échanger, de convivialité et de rapports humains dans leur envie de retourner au bureau. Suivent l'envie de ne plus gérer les tâches ménagères (47%), plus d'efficacité (29%), plus de calme et de concentration (23%) et un besoin de faire acte de présence (21%). Enfin, 17% souhaitent retourner au bureau pour moins travailler. Pour autant, qu'on se le dise, les Millennials trouvent aussi des avantages à ne pas revenir au bureau : moins de peur d'être contaminé par le virus (77%), un goût pour le télétravail (70%) ou encore une motivation plus grande (54%). L'impression de solitude par l'absence des collègues au bureau, les obligations familiales et un état déprimé et dépressif font aussi partie des réponses données par les jeunes sondés, plus que par l'ensemble des Français. Globalement, 49% des Millennials (vs 41% de l'ensemble des Français) déclarent qu'ils aimeraient avoir un soutien psychologique au travail, que celui-ci se fasse via des rendez-vous physiques ou par visioconférence. Selon eux, ce soutien psychologique devrait être mis en place dès maintenant pour les personnes contaminées (89%) mais aussi tout au long de l'année (54%).

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
L'Etudiant mise sur les salons virtuels pour informer et aider la jeune génération pendant la crise
À lire aussi
31% des 18-34 ans prêts à télétravailler dans les lieux de loisirs ?
À lire aussi
Emploi : Quel est le réel impact de la crise Covid-19 sur l'emploi des jeunes Français ?
À lire aussi
Les jeunes Français et le travail indépendant, quelle réalité ?
À lire aussi
Big 6, le rendez-vous des entrepreneurs à ne pas manquer le 1er octobre 2020
Encore plus de contenus
Marketing il y a 9 heures

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?

Lors du premier confinement, de nombreux Français ont misé sur le bricolage pour occuper leurs journées. Est-ce une nouvelle fois le cas lors de ce deuxième confinement ? Et quelles sont les enseignes qu'ils priviélgient ? Pour répondre à ces questions, l'appli de cashback Joko a analysé l'évolution des dépenses de ses utilisateurs au cours des deux confinements.

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
7 Millennials sur 10 souhaiteraient retourner au bureau
Pixel de tracking