Coronavirus

2 Millennials sur 10 prêts à enfreindre les règles du confinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
2 Millennials sur 10 prêts à enfreindre les règles du confinement ?

C'est officiel, le confinement durera jusqu'au 11 mai 2020. Encore quatre semaines à tenir à la maison pour les Français. Et qu'on se le dise, pour les plus jeunes, cela sera un réel défi puisque nombreux sont ceux qui ont de plus en plus de mal à vivre cette situation, comme le montre une nouvelle étude.

Pour la jeune génération comme pour l'ensemble des Français, les semaines s'enchaînent et se ressemblent quelque peu dans le cadre du confinement imposé pour lutter contre la pandémie de Covid-19. On l'a déjà vu, le confinement a tendance à plomber le moral des Millennials français, qui s'inquiètent notamment beaucoup pour leurs proches et pour leur avenir professionnel, au point d'être près à faire de sacrés concessions sur le plan du salaire et des primes pour espérer conserver leur emploi. S'ils trouvent de quoi se remotiver quelque peu en cherchant à se rendre utile et en gardant le lien avec leurs proches, notamment grâce aux "coronapéros", nombreux sont ceux qui admettent avoir des moments de déprime depuis le début de la crise. C'est ce que révèle une nouvelle étude menée par 20 Minutes et OpinionWay dans le cadre du dispositif #MoiJeune. Au travers d'un nouveau sondage réalisé en partenariat avec Heyme, spécialiste des solutions d’assurances pour les étudiants et jeunes actifs, on note que 72% des 18-30 ans déclarent avoir eu un ou des coups de blues depuis le début du confinement. Les troubles du sommeil touchent encore plus de la moitié d’entre eux (56%) et 24% souffrent de crises d’angoisse.

Les Millennials sont fragilisés par le confinement

Au total, près de la moitié des jeunes âgés de 18 à 30 ans considèrent que le confinement présente des risques pour leur santé mentale. Plus précisément, comme le révèle l'étude menée par 20 Minutes, OpinionWay et Heyme, "le lien social et la liberté de faire ce qu’on veut - deux caractéristiques de la jeunesse - sont mis à mal et cela impacte leur équilibre psychologique pour 55% des jeunes interrogés". Ils sont d'ailleurs 20% à envisager d'enfreindre les règles pour préserver leur équilibre psychologique et 13% à l’avoir déjà fait. En somme, un jeune sur cinq a d'ores et déjà l'impression d'avoir atteint ses limites en matière de confinement, alors qu'il va encore falloir tenir quatre semaines (minimum). En marge de cela, on notera que tout de même que 38% des jeunes sondés déclarent qu'ils respecteront strictement les règles en place même si ça ne va pas. Au-delà de la situation actuelle qui les angoisse, les Millennials français s'inquiètent aussi pour leur avenir. C'est le cas pour 45% d'entre eux sur le plan professionnel et pour 44% en ce qui concerne "le monde d'après". Résultat, pour se détendre, nombreux sont ceux qui abusent des petits plaisirs coupables : 42% avouent consommer davantage de chocolat tandis que 18% consomment de l'alcool et 14% fument plus qu'à l'accoutumée. En revanche, plus d'un jeune sur deux (53%) déclarent moins céder à la junk food.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials français, désireux de s'engager et de se rendre utiles pendant le confinement ? C'est confirmé !
À lire aussi
Masques, écoles, comment les Millennials appréhendent-ils le déconfinement ?
À lire aussi
Le confinement, un coup dur pour la manière dont la jeune génération se voit physiquement ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
2 Millennials sur 10 prêts à enfreindre les règles du confinement ?
Pixel de tracking