Emploi

74% des étudiants Français sont en perte de motivation

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
74% des étudiants Français sont en perte de motivation

Les jeunes ont-ils confiance en l'avenir ou le craignent-ils ? Quels sont les éléments qui motivent leurs choix d'orientation actuellement ? Comment la crise sanitaire les impactent-ils ? Le nouveau baromètre mené par L'Etudiant, BVA et Orange répond à ces questions.

Visiblement, les vidéos "gongbang" ne suffisent plus à stimuler la jeune génération ! Il y a quelques semaines, Karl Rigal, directeur marketing de Stedy, nous faisait savoir que "les étudiants ont le sentiment de vivre une année fantôme" à cause de la crise sanitaire qui se prolonge et qui impacte tous les aspects de leur vie. Aujourd'hui, c'est une nouvelle étude menée par L'Etudiant, BVA et Orange qui nous permet de voir plus clairement ce qui va et ce qui ne va pas dans le quotidien des moins de 20 ans. Six mois après la publication des résultats de leur premier baromètre de confiance dans l'avenir, les trois acteurs ont de nouveau interrogé 2 000 jeunes âgés de 15 à 20 ans sur des thématiques fortes : l’impact de la crise sanitaire, leurs choix d’orientation, leur vision de Parcoursup et leurs attentes concernant leur entrée dans le monde du travail. Verdict, la période est difficile pour la jeune génération, mais celle-ci se montre toujours déterminée à se construire un avenir qui lui plait.

74% des étudiants Français sont en perte de motivation
Crédit : Photo by javier trueba on Unsplash

En ce qui concerne les choix d'orientation, l'étude menée par L'Etudiant, BVA et Orange révèle que plus de 8 jeunes sur 10 se révèlent inquiets quant à la préparation de leur orientation (86%). Parmi les critères déterminants dans leurs choix d'orientation, les jeunes sondés s'attachent en priorité à leur goût personnel pour une filière (44%) et à leur épanouissement personnel (38%). Les critères concernant la rémunération et les perspectives d'évolution n'arrivent qu'en 5 et 6ème place. On note par ailleurs que 49% des étudiants interrogés n'ont pas le sentiment d'être ou d'avoir été bien accompagnés contre 48% qui ont le sentiment d'avoir bien été accompagnés. Aussi, plus de six jeunes sur dix estiment manquer de contacts avec des professionnels du secteur qui les intéressent et avec les étudiants du niveau supérieur. Leurs sources principales d'information pour faire leurs choix d'orientation sont les sites internet spécialisés dans l'orientation (51%), devant les sites Internet, réseaux sociaux, journées portes ouvertes (43%), la famille et les amis (42%), les professeurs (29%).

Au sujet de la plateforme Parcoursup, 81% des jeunes interrogés la jugent accessible. 76% estiment qu'elle fournit des informations utiles et 66% la trouvent lisible et claire tandis que 62% la jugent efficace et utile. Concernant le début de leur vie professionnelle, 57% des étudiants sondés estiment que le plus important est l'équilibre vie pro-vie perso, devant la précision et l'utilité de la mission (50%), l'organisation du travail comme ils le souhaitent (36%) et le fait de disposer du matériel nécessaire pour bien travailler (34%). En stage, 4 jeunes sur 10 ont trois attentes principales : se voir donner une mission claire et bien définie, avoir le droit à l'erreur et être respecté. Et, qu'on se le dise, pour les étudiants, travailler dans une grande entreprise permet en priorité d'avoir un bon salaire (35%), d'avoir des perspectives d'évolution (34%) et d'avoir un emploi stable (29%). Cela devance le fait de travailler dans un environnement international (24%). Enfin, on remarque que, sans grande surprise, la crise sanitaire provoque de nombreux sentiments négatifs chez les étudiants : 74% déclarent avoir perdu en motivation (contre 50% en septembre) et 71% ont l'impression de décrocher. En marge de cela, 67% craignent d'avoir des difficultés à financer leurs études ou à trouver un job étudiant. Aussi, 64% se sentent isolés et plus d'un jeune sur deux à peur de ne pas pouvoir trouver d'emploi à l'issue de leurs études, notamment à cause d'un cursus ou d'un diplôme qui perdrait en valeur. Dans un tel contexte, 44% déclarent avoir envie de se réorienter. Cela représente moins d'un jeune sur deux mais c'est tout de même un chiffre très significatif !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Student Pop, "les étudiants ont l'impression de sacrifier leur jeunesse et d'être pointés du doigt comme les mauvais élèves" (EXCLU)
À lire aussi
Stedy, “Les étudiants ont ce sentiment de vivre une année fantôme“ (EXCLU)
À lire aussi
Le télétravail, un calvaire pour les Millennials ?
À lire aussi
Emploi : Pour quelles raisons les Millennials quittent leur entreprise ?
À lire aussi
Emploi : 66% des membres de la Génération Z luttent en matière de télétravail
Encore plus de contenus
74% des étudiants Français sont en perte de motivation
Pixel de tracking