Coronavirus

8 jeunes sur 10 considèrent que le déconfinement a été réussi

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
8 jeunes sur 10 considèrent que le déconfinement a été réussi

Au cours du printemps 2020, les jeunes Français ont dû apprendre à gérer un tout nouveau type de scolarité à cause du confinement. Maintenant que le déconfinement est acté et à l'aube de la fin de l'année scolaire, Tadata, première plateforme de monétisation des données personnelles destinées aux 15-25 ans, dresse le bilan du confinement vu par la Génération Z.

Au quotidien, la rédaction d'Air of melty vous aide à mieux comprendre la jeune génération. Aujourd'hui, c'est Tadata, première plateforme de monétisation des données personnelles destinées aux 15-25 ans, qui nous aide en la matière en ayant réalisé une étude auprès de sa communauté pour mieux comprendre ce qui s'est passé dans la tête des jeunes pendant la période de crise sanitaire. Cette étude révèle notamment que 61% des jeunes, qui ne veulent pas être décrits comme étant la "Génération Covid", déclarent avoir pris la situation au sérieux dès le début. Et cela vaut aussi bien pour les jeunes femmes que pour les jeunes hommes et que pour les habitants d'Île-de-France comme de province. 53% des jeunes sondés estiment ne pas avoir eu le temps de se préparer au confinement. Pour autant, 7 Z sur 10 affirment avoir strictement respecté le confinement du début à la fin tandis que 20% admettent l'avoir moyennement respecté au global. Pour près d'un jeune sur dix, le confinement a été respecté "à fond au début puis de moins en moins avec le temps". Enfin, pour 2% des sondés, le confinement n'a pas du tout été respecté. On note que les femmes ont été globalement plus sages que les hommes sur ce point. Concernant les études, 76% des lycéens, 69% des étudiants et 53% des alternants considèrent qu'il y a eu une continuité pédagogique les concernant pendant le confinement. Et pour ceux qui n'ont pas eu de suivi, cela n'a visibilement pas été un problème pour plus d'un sondé sur deux.

55% des 15-25 ans estiment que la continuité pédagogique a été râtée pendant le confinement
Crédit : Pixabay

Pour ceux qui ont pu suivre une scolarité à distance, tout n'a pas été simple : si 29% estiment que ça n'a rien changé pour eux ou presque, 30% font état de quelques difficultés et 19% évoquent des problèmes de concentration et/ou de motivation. Par ailleurs, 7% ont trouvé cette nouvelle manière de travailler très dure et 6% se sont avoués complètement perdus. Enfin, près d'un jeune sur dix (9%) a "totalement décrôché". Cela vient confirmer les données publiées par une autre étude au cours du printemps 2020 et montrant qu'un jeune sur deux avait décrôché de ses études pendant le confinement. Globalement, 55% des jeunes sondés estiment que la continuité pédagogique a été râtée, ni plus ni moins. Et ce même si 7 jeunes sur 10 déclarent que les cours de leur établissement ont été assurés et même s'ils sont 75% à estimer que les enseignants ont assuré leur rôle pendant cette période. Et puisque les cours n'ont globalement pas monopolisé l'attention des jeunes sondés, on note que 8 jeunes sur 10 admettent avoir passé plus de temps sur les écrans pendant le confinement.

Dans le détail, les plateformes vidéo ont été le principal objet de leur surconsommation (21%) devant Instagram (18%) et YouTube (18%). Suivent TikTok (15%), la télévision (10%), Twitter (7%) et Facebook (7%). Bizarrement, Snapchat, pourtant l'une des applis gagnantes de la période de confinement, n'apparaît pas dans ce classement. Plus d'un jeune sur deux s'est abonné à de nouvelles plateformes pendant le confinement. Les plateformes de vidéo payantes (41%) gagnent en la matière, devant les réseaux sociaux (21%), les plateformes de musique payantes (14%) et les plateformes de cours en ligne (13%). Concernant le déconfinement, que 8 jeunes sur 10 considèrent réussi, l'étude menée par Tadata révèle que plus de 8 jeunes sur 10 n'ont pas repris les cours en présentiel (ils sont d'ailleurs 60% à ne pas souhaiter retourner en cours normalement) et qu'ils sont tout autant à juger les mesures sanitaires prises utiles. D'un point de vue personnel, 95% des terminales sont par ailleurs satisfaits de l'annulation des épreuves du bac. Mais ils sont aussi 55% à penser que ces changements vont altérer la valeur de leur diplôme. Globalement, 67% des jeunes sondés se disent optimistes quant à l'avenir, dont 45% plutôt optimistes contre 23% plutôt pessimistes.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Génération Covid ? 8 jeunes sur 10 disent non à ce surnom
À lire aussi
Argent, santé, famille, quelles sont les inquiétudes des Millennials français pendant la crise sanitaire ?
À lire aussi
Risque de disparition pour cause COVID de médias digitaux pourtant stratégiques dédiés aux jeunes ?
Encore plus de contenus
Coronavirus il y a 9 heures

Les Millennials, déjà la tête aux prochains voyages ?

Après une année 2020 très limitée sur le plan des voyages, les 18-35 ans espèrent bien que les mois à venir seront différents et qu'ils pourront prendre le large le plus vite possible. C'est ce que révèle une nouvelle étude qui montre à quel point le confinement pèse sur les envies d'évasion des Millennials.

Les Millennials, déjà la tête aux prochains voyages ?
Marketing il y a 12 heures

Beats surprend la jeune génération avec des écouteurs phosphorescents

Des écouteurs phosphorescents, un bon cadeau à placer sous le sapin pour la jeune génération ? En cette fin d'année 2020, Beats et AMBUSH dévoilent une édition spéciale des Powerbeats, avec les touts premiers produits phosphorescents jamais créés par la marque spécialisée dans l'équipement audio.

Beats surprend la jeune génération avec des écouteurs phosphorescents
8 jeunes sur 10 considèrent que le déconfinement a été réussi
Pixel de tracking