Coronavirus

9 jeunes sur 10 ont pu faire des économies depuis le début de la crise

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
9 jeunes sur 10 ont pu faire des économies depuis le début de la crise

La crise sanitaire, un coup particulièrement dur pour la jeune génération ? Pas forcément à en croire une nouvelle étude menée par la néo-banque Vaultia : celle-ci montre qu'une grande majorité des 18-30 ans ont su s'adapter et changer leur manière de gérer leur argent en cette année 2020 !

C'est un fait, l'année 2020 constitue un sacré coup pour la jeune génération. Tous ses projets de vie, les grands comme les petits, se retrouvent désormais soumis à l'incertitude, qu'il s'agisse d'études, d'emploi, d'achat immobilier ou encore de voyages. Par ailleurs, une récente étude menée par Facebook avec Kantar Profiles montrait que 34% des 25-35 ans craignent que leurs économies ne durent pas. Malgré tout, force est de constater que les Millennials font preuve d'une résilience à toute épreuve. Ils restent déterminés à réussir leur vie et à s'offrir un bel avenir. Un avenir qu'ils se construisent pas à pas, comme le montre une nouvelle étude signée Vaultia. La néo-banque 100% française pensée par et pour les jeunes a interrogé plus de 1 560 Français âgés de 18 à 30 ans afin d'en savoir plus sur leur gestion financière durant cette période de crise sanitaire. Verdict, on découvre que la crise sanitaire aura au moins eu un impact positif sur les finances des jeunes : 89% des 18-30 ans déclarent qu'ils ont pu faire des économies depuis le début du confinement. Dans le détail, 66% ont mis "beaucoup" d'argent de côté et 23% un peu seulement. Enfin, 11% n'ont rien économisé du tout. Et si les jeunes font le choix d'économiser, c'est parce qu'ils ont des projets pleins la tête !

9 jeunes sur 10 ont pu faire des économies depuis le début de la crise
Crédit : Getty

Ainsi, l'étude menée par Vaultia révèle que mettre de l'argent de côté n'est pas une fin en soi pour 79% des moins de 30 ans. Concrètement, 44%, soit près d'un jeune sur deux, ont réalisé des économies pour en partie réaliser certains projets et 35% uniquement et totalement dans ce but. Parmi tous les projets évoqués, beaucoup concernent les fêtes de fin d'année (65%) avec notamment les achats de cadeaux (59%) mais également des projets d'achats de véhicules (32%) ou d'aménagements intérieurs (21%). Des achats qui se passent globalement en ligne. Ainsi, pendant le confinement, 51% des sondés -qui n'ont visiblement pas consommé plus que d'habitude- ont privilégié les achats en ligne devant les grandes surfaces (37%) et enfin les petites surfaces (12%). De manière générale, l'étude montre par ailleurs que la crise sanitaire et économique a eu un fort impact sur les habitudes financières et de consommation des jeunes. Ainsi, 77% avouent être à présent beaucoup plus économes et 54% réfléchissent davantage aux produits avant de les acheter. Du côté alimentaire, même constat : 58% déclarent moins consommer de fastfood et plus de produits frais mais 51% se font davantage livrer des repas à domicile. En cette période compliquée, les 18-30 ans se retrouvent également confrontés à mieux analyser leurs dépenses. En effet, plus de 77% des jeunes interrogés avouent que le confinement est propice à une meilleure gestion de leurs comptes bancaires et ainsi de leurs budgets. Comme quoi, c'est confirmé, les jeunes trouvent du positif dans toutes les situations !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les jeunes Français dépensent toujours plus pour se divertir pendant la pandémie
À lire aussi
Les Millennials, déjà la tête aux prochains voyages ?
À lire aussi
Les Millennials et le reconfinement, quel moral actuellement ?
Encore plus de contenus
Nomination il y a 2 jours

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés

En ce printemps 2021, l'agence lyonnaise UZIK annonce du changement au sein de ses équipes, avec la promotion de Camille Nezam à la direction du pôle projet et commercial et le recrutement de Frédéric Lohnert à la direction des stratégies créatives. Mais qui sont-ils et quelles seront leurs missions ?

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés
9 jeunes sur 10 ont pu faire des économies depuis le début de la crise
Pixel de tracking