À quel point les Millennials se laissent-ils séduire par le native advertising ?

Ecrit par

En cette année 2019, la publicité native reste un outil publicitaire important. Quelques chiffres relayés par le site Native Advertising Institute le montre en bien, en révélant à quel point les Millennials se fient à ce type de contenus.

Vous le savez, chaque jour, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux comprendre et surtout à mieux toucher la jeune génération. Dans ce contexte, il y a peu, une tribune Kamden vous expliquait que certaines mauvaises habitudes peuvent vous coûter cher, et ce même si votre stratégie marketing repose au départ sur de bons éléments, comme notamment la vidéo, le branding, le ciblage ou encore les influenceurs. Aussi, au sujet d'une autre stratégie marketing qui fonctionne auprès de la jeune génération, nous vous parlions il y a quelques semaines du fait que la publicité native reste une tendance forte en 2019, notamment dans le sens où "la Génération Y n’est pas pour une navigation interrompue. Si, pour tout utilisateur, son expérience de navigation est importante, pour les digital natives elle est essentielle voire primordiale", comme l'expliquait le site Webmarketing. Aujourd'hui, c'est le site Native Advertising Institute qui présente quelques données qui permettent de voir à quel point le native advertising fait partie des préférences publicitaires de la jeune génération.

À quel point les Millennials se laissent-ils séduire par le native advertising ?
À quel point les Millennials se laissent-ils séduire par le native advertising ?

Selon une étude HubSpot, on apprend que 84% des Millennials ne font pas confiance aux publicités traditionnelles. À l'inverse, 44% des jeunes sont plus enclins à faire confiance aux experts d'un sujet plutôt qu'aux publicités. Par ailleurs, ils sont jusqu'à 247% plus enclins à être influencés par des blogs ou des réseaux sociaux. Aussi, de manière plus globale, 83% des Millennials estiment que les contenus en ligne sont très utiles pour les aider à réaliser des achats. À ce sujet, on comprend que les moins de 35 ans se fichent du fait qu'un contenu d'expert soit sponsorisé ou non. En effet, ils ne sont "que" 9% à dire qu'ils ignoreraient immédiatement un post s'ils découvraient qu'il est sponsorisé. En cela, on voit bien que c'est la qualité du contenu qui prime avant tout pour cette cible. En cela, il est capital que les marques misent sur des contenus informationnels bien pensés et pertinents au-delà de miser sur des publicités traditionnelles. D'ailleurs, sachez-le, 58% des jeunes pensent que les éditeurs ne devraient utiliser que des publicités natives. Ils sont aussi près de 9 Millennials sur 10 à considérer que, dans un feed, les Native Ads sont aussi bons voire meilleurs que les autres contenus de la page. Enfin, 48% des Millennials pensent que les marques qui utilisent des publicités natives ont envie d'établir une relation positive avec eux, soit près d'un jeune sur deux. La porte est plus ouverte que jamais !

Crédit : x