Millennials et publicité native, une tendance qui reste forte en 2019

Ecrit par

À l'heure où le Social Media Marketing et le marketing d'influence occupent largement le devant de la scène en matière de tendance marketing, il est important de savoir que la publicité native reste un atout fort pour toucher et engager les Millennials.

Vous le savez, au quotidien, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux comprendre la jeune génération et, surtout, comment bien s'adresser à elle. À ce sujet, après vous avoir présenté les tendances qui devraient marquer l'année 2019 en matière de marketing d'influence et en matière de Social Media Marketing, nous voulions vous parler d'une autre tendance forte pour toucher efficacement les moins de 35 ans. Il s'agit de la publicité native. Nous vous en avons parlé pendant les fêtes de fin d'année, la publicité reste un atout de taille pour toucher les Millennials, à l'heure où la publicité en ligne classique est perçue comme de plus en plus invasive par 48% des Français de 18 à 24 ans. Aujourd'hui, c'est le site webmarketing qui, dans le cadre d'un article écrit en collaboration avec getfluence, fait le point sur le rapport qui unit les Millennials à la publicité native actuellement. L'occasion de voir pourquoi les jeunes sollicitent ce genre de contenus et comment les rendre toujours plus efficace !

Millennials et publicité native, une tendance qui reste forte en 2019
Millennials et publicité native, une tendance qui reste forte en 2019

Ce qui explique aujourd'hui le succès de la publicité native auprès des jeunes internautes, c'est essentiellement le fait que "la Génération Y n’est pas pour une navigation interrompue. Si pour tout utilisateur, son expérience de navigation est importante, pour les digital natives elle est essentielle voire primordiale". En cela, les contenus sponsorisés, avec un contenu éditorial adapté, peuvent être parfaitement acceptés par cette cible car ils ne viennent en aucun cas perturber ou encombrer le site qu'ils consultent. Cela se voit dans le fait que, "d'après les données YouGov d'août 2016, 65% de ces jeunes adultes sont familiers avec ce format publicitaire et approuvent la pratique de ce type de contenu gratuit", explique Webmarketing. S'ils approuvent la pratique de ce type de contenu gratuit, ils attendent en revanche du contenu pertinent. Et c'est en cela qu'il est aujourd'hui capital de bien cerner les attentes de la jeune génération. En pratique, pour créer un bon contenu de publicité native, il faut apprendre les codes des Millennials, en communiquant notamment sur un ton humoristique ou à l'inverse très sérieux et engagé, en misant sur des contenus visuels (qu'il s'agisse de vidéos, de gifs, etc) et brefs, qui donneront à l'internaute le sentiment d'appartenir à une communauté et l'envie de les partager.

Aussi, il est capital de faire preuve de transparence dès le départ en précisant qu'un s'agit d'un contenu sponsorisé. Il faut aussi s'assurer de publier le contenu de publicité native au moment le plus pertinent de la journée, en fonction du sujet traité et de la plateforme choisie pour communiquer. Enfin, il convient de garder en tête le fait que "viser TOUS les Millennials c’est viser toute une génération. Or, à moins d’être véritablement ambitieux, il est plus raisonnable de cibler une niche en particulier. Effectivement, tous les Millennials ne se ressemblent pas : dites-vous qu’ils ne sont pas tous adeptes d’Instagram, que le Millennial de 18 ans n’est pas le Millennial de 35 ans ou qu’encore tous ne sont pas connectés dès le matin. Même si chacun d’entre eux doit trouver satisfaction, inutile de les généraliser". Alors ne cherchez pas à toucher tous les Millennials avec votre publicité native mais bien une partie des jeunes, à savoir celle qui vous intéresse vraiment. Au travail !

Crédit : x