Société

À quoi les Millennials français sont-ils prêts à renoncer pour partir en voyage ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
À quoi les Millennials français sont-ils prêts à renoncer pour partir en voyage ?

La génération globe-trotter fait une nouvelle fois parler d'elle ! Alors que 9 Millennials sur 10 voyagent chaque année, Hotels.com et Harris Interactive s'intéressent à la manière dont ces vacances s'organisent. Comment les jeunes économisent-ils ? Pourquoi éprouvent-ils le besoin de partir ? Qu'est-ce qui pourrait événtuellement les retenir ? Réponse par ici.

Au sujet des jeunes et des voyages, les études s'enchaînent et se ressemblent : les 18-35 ans ont la bougeotte et rêvent d'enchaîner les périples aux quatre coins du monde. Comme nous l'expliquait il y a quelques mois Charlotte Dine, Planneuse stratégique chez l’agence de communication indépendante DISKO, c'est bien simple, "le voyage fait partie de la construction identitaire et sociale des Millennials". Plus récemment, une étude signée TripAdvisor révélait ainsi que 6 jeunes sur 10 voyagent au moins 3 fois par an. Pour réaliser leur projet, les Millennials comptent beaucoup sur la SCNF, Air France ou encore Airbnb, comme l'a montré une récente étude signée Joko. Aujourd'hui, c'est une nouvelle étude signée Hotels.com qui nous en apprend plus sur ce que les jeunes sont prêts à faire pour partir en vacances. Alors, les Millennials sont-ils prêts à franchir toutes les limites pour s'offrir le voyage qui les fait rêver ?

Les jeunes ressentent un besoin de voyager !
Crédit : pixabay

L'étude signée Hotels.com et Harris Interactive montre que, pour économiser de l'argent afin de pouvoir partir en vacances, les 18-35 ans sont un peu plus prêts que la moyenne des Français à réaliser toutes sortes d'actions. Ainsi, 8 jeunes sur 10 sont prêts à préparer chez eux un repas de midi à emporter sur le lieu de travail. Ils sont 76% à être prêts à renoncer aux repas à emporter et 70% à renoncer aux nouveaux vêtements. 77% sont prêts à revendre sur Internet les vêtements qu'ils ne portent plus (contre 68% pour l'ensemble des Français). Plus de 6 jeunes sur 10 sont aussi prêts à renoncer aux sorties entre amis, à exercer une activité professionnelle complémentaire pendant leur temps libre ou encore à se rendre au travail à pied. Enfin, 4 jeunes sur 10 seraient prêts à louer à quelqu'un une partie de leur logement et/ou à vivre chez leurs parents pour ne pas avoir de loyer à payer. En revanche, qu'on se le dise, si des événements importants sont déjà prévus, les jeunes seraient parfaitement prêts à renoncer à leurs vacances. C'est surtout vrai pour le mariage d'un ami, où seuls 1 jeune sur 3 partirait quand même en voyage. Suit le dîner de Noël en famille, auquel 42% des Millennials seraient tout de même prêts à renoncer. Le rendez-vous médical, l'anniversaire d'un parent, l'anniversaire d'un meilleur ami et la possibilité d'adopter un nouvel animal de compagnie sont d'autres raisons qui pourraient convaincre une partie des jeunes à ne pas partir en vacances, mais dans des proportions moindres.

En cela, on le voit, les voyages sont une priorité pour les Millennials. D'ailleurs, 70% des 18-35 ans interrogés préféreraient partir en vacances pendant 2 semaines plutôt que de ne pas travailler pendant un mois, mais en restant chez eux. L'envie d'évasion et de liberté est plus forte que l'envie de se reposer. Dans ce contexte, on notera que 83% des 18-35 ans ont déjà réservé des vacances à la dernière minute (contre 79% des Français) et que 66% ont déjà travaillé à distance depuis un lieu de vacances (contre 54% des Français). L'envie de prendre soin de soi, l'épuisement lié au travail et l'envie d'explorer une nouvelle destination étant plus fort que tout pour près de 8 Millennials sur 10. Aussi, un jeune sur deux (vs 34%) a déjà refusé un emploi parce qu'il comptait profiter de ses vacances. Enfin, 48% des jeunes ont déjà quitté un emploi parce qu'ils souhaitaient partir en vacances. Parfois, les voyages servent aussi de prétexte parfait pour les Millennials pour éviter certaines situations comme un événement familial (49%) ou un retour au travail (49%). L'étude révèle aussi que 42% des Millennials ont déjà prétendu être en vacances en postant des contenus sur les réseaux sociaux alors qu'ils étaient en réalité chez eux. Un fait qui ne concerne que 26% de l'ensemble des Français. Pourtant, dans le même temps, plus de 7 jeunes sur 10 affirment consulter moins souvent leurs comptes sur les réseaux sociaux pendant leurs vacances. Ils sont aussi 64% à moins se préoccuper des questions d'argent en général. Mais la déconnexion n'est jamais complète puisque 49% des jeunes sondés déclarent continuer à consulter leurs emails professionnels. Ils sont tout autant à révéler avoir du mal à déconnecter, à penser à autre chose qu’à leur quotidien. Pas simple, les vacances !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
À quoi les Millennials français sont-ils prêts à renoncer pour partir en voyage ?
Pixel de tracking