Internet

A4 Challenge, Thigh Gap, Belly Button Challenge, que nous apprennent ces défis sur les jeunes ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le nouveau venu dans le monde des challenges.

Ces dernières heures, le défi qui suscite bien des réactions sur la toile, c'est le A4 Challenge, qui consiste à vérifier si sa ligne de taille peut être cachée par une feuille au format A4. Comment et pourquoi la jeune génération se l'approprie à ce point ?

Air of melty, ce n'est pas (que) de l'actu marketing. Vous le savez, en plus de vous informer au sujet des tendances marketing et communication qui vous permettront de séduire les moins de 35 ans, nous vous présentons régulièrement les nouveaux challenges qui animent la vie (online et offline) des jeunes car ils permettent d'en savoir plus sur la jeune génération. Pas plus tard que la semaine dernière, nous avions l'occasion de vous présenter pas moins de deux nouveaux défis apparus sur Internet, entre le kimkchallenge, qui promettait de "casser Internet" auprès des jeunes et le A4 Waist Challenge, un défi qui valorisait dangereusement la maigreur auprès des jeunes filles. Pour Michel Fize, sociologue spécialisé dans la jeunesse, que nous avions eu l’occasion d’interviewer il y a quelques mois, l’essor de ces défis sur les réseaux sociaux vient d’une caractéristique propre aux jeunes : "Je pense que le défi fait partie de la manière d’être quand on devient adolescent. C’est une manière de s’affirmer, d’être reconnu par ses pairs. Internet offre aujourd’hui la possibilité que les défis ne se limitent plus aux défis sportifs, et laissent place à des défis numériques". Aujourd'hui, c'est le magazine L'Express qui tente de décrypter l'engouement suscité par ces défis en tout genre qui misent tout sur l'apparence la plus parfaite possible des jeunes filles.

Le nouveau venu dans le monde des challenges.
Le collarbone challenge
Le belly button challenge

Thigh gap, Belly Button Challenge, Collarbone challenge, tous ces défis, valorisant respectivement l'écart entre les jambes, la finesse de taille et la profondeur du creux se trouvant entre le cou et la clavicule, ont existé et fait le buzz avant que le nouveau défi du moment n'apparaisse sur la toile. En rappelant l'existence de nombreux challenges ayant précédé la folie du A4 Waist Challenge, qui fait de plus en plus parler de lui ces derniers jours, L'Express met parfaitement en lumière le fait que les défis portant sur l'apparence et engageant principalement des jeunes filles n'en sont pas à leur coup d'essai auprès de la génération Z. Selon Karen Demange, psychologue spécialisée dans les troubles de l'apparence, les adolescents ne se lancent dans ce genre de défis que face à la pression du groupe. "Il s'agit ici d'une émulation groupale", analyse-t-elle auprès du site L'Express. "Si le groupe n'existait pas, ce genre de défi ne verrait jamais le jour. Un défi n'existe que lorsqu'on est deux, ou, dans le cas présent, plusieurs milliers". Ce genre de défi tente d'imposer une norme en matière d'apparence physique. Mais, justement, ne vous répète-t-on pas à longueur de journée que la jeune génération est bien plus tolérante et ouverte à la différence que ces aînés, dans une logique "togetherness" ? Si, et justement, cela se remarque dans le fait que ce nouveau "Paper Challenge" a été détourné à de nombreuses reprises par de jeunes internautes affirmant leur différence et en même temps leur appartenance à un groupe, en s'affichant sur les réseaux sociaux avec une feuille A3 ou encore derrière un carton de pizza. Se moquer des normes et des différences entre individus, voilà la jeune génération que l'on connaît...et que l'on retrouve bel et bien sur les réseaux sociaux ces derniers jours ! La norme ne l'emporte pas...

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Marketing

Hivency, "Les marques vont laisser les influenceurs de plus en plus libres dans leurs contenus" (EXCLU)

Savoir qu'il faut miser sur le marketing d'influence pour toucher la jeune génération en 2019, c'est bien. Mais savoir comment bien miser sur ce type de stratégie, c'est mieux, non ? À ce sujet, les équipes d'Hivency nous dévoilent tout ce qu'il faut savoir. Macro-influenceur ou micro-influenceur ? Quelles erreurs éviter à tout prix ? Comment collaborer avec un influenceur ? Réponses par ici.

Hivency, "Les marques vont laisser les influenceurs de plus en plus libres dans leurs contenus" (EXCLU)
A4 Challenge, Thigh Gap, Belly Button Challenge, que nous apprennent ces défis sur les jeunes ?
Pixel de tracking