Adidas : Mondial 2014, la marque fait table rase du passé en détruisant le bus des Bleus du Mondial 2010 !

Le bus connaîtra une seconde vie grâce à un sculpteur.
Ecrit par

Avant que le Mondial 2014 ne commence, Adidas veut définitivement tourner la page du fiasco du Mondial 2010 des Bleus en Afrique du Sud. Via une opération choc et inédite, la marque a ainsi voulu montrer aux fans de football qu’une nouvelle page de l’histoire du football est désormais à écrire.

Depuis 2011 et la signature d’un partenariat entre l’Equipe de France de football et Nike, Adidas n’est plus le sponsor officiel des Bleus. Mais la marque aux trois bandes n’en demeure pas une marque fortement liée au football et donc, logiquement à la Coupe du Monde de football, dont elle est sponsor officiel. Alors que la compétition 2014 commencera au Brésil dans deux semaines, l’équipementier sportif a décidé de faire table rase du passé, pour affirmer sa nouvelle image, loin du fiasco des Bleus de 2010. Il y a deux mois, Adidas et Nike ont présenté leurs nouvelles chaussures pour le Mondial 2014 le même jour, avec des stratégies de communication toutefois très différentes. Aujourd’hui encore, les deux marques sportives témoignent de leur grosse différence en matière de marketing : alors que Nike soutient les Bleus, Adidas a décidé de marquer nettement son détachement envers eux. En tout cas, envers les Bleus de 2010.

Lundi soir, l’équipementier a organisé une soirée exceptionnelle et surprenante en banlieue parisienne, dans un hangar à voitures. Le point culminant de cette soirée promotionnelle, qui visait à mettre en lumière la marque aux trois bandes à quelques semaines d’un événement crucial pour son image, a été lorsqu’Adidas a procédé à la destruction symbolique d’une réplique du malheureusement célèbre bus de Knysna, qui avait abrité la grève de l’entraînement des joueurs de l’équipe de France lors du Mondial 2010."Le bus de Knysna, c’est le symbole fort d’un boulet qui empêche l’équipe de France d’aborder sereinement la Coupe du monde au Brésil. C’est pour cette raison que nous avons décidé de le détruir", a expliqué Guillaume de Monplanet, directeur de la marque Adidas France.

Celui que beaucoup de Français avaient surnommé le bus de la honte a donc été détruit symboliquement, de façon à tourner pour de bon cette page sombre de l’histoire du football français. Via un autre symbole, Adidas invite aussi les acteurs de ce sombre moment à écrire une nouvelle histoire, plus belle. Ainsi, après sa destruction et sa compression dans l’enceinte d’une entreprise spécialisée dans le recyclage, le bus, dans sa nouvelle forme, sera remodelé par le sculpteur-designer Louis-Guillaume Piéchaud puis exposé dans le magasin Adidas des Champs Elysées avant d’être mis aux enchères pour financer un programme socio-éducatif. Décidée à révolutionner son image de marque, Adidas a aussi choisi de miser sur Instagram, le nouveau réseau social préféré des jeunes, comme outil marketing pour promouvoir ses nouvelles ZXFlux.

Crédit : X