Marketing

Aigle rêve d'un monde aussi durable que ses manteaux

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Aigle rêve d'un monde aussi durable que ses manteaux

Alors que le rapport de chacun et notamment des plus jeunes est doucement mais sûrement en train d'évoluer, Aigle et son agence Rosapark dévoilent une campagne vidéo qui mise sur la nostalgie et le bonheur de se transmettre de belles pièces au sein d'une famille, génération après génération.

Plus l'année avance avec son lot d'incertitudes, plus une certitude s'impose : la question du développement durable occupe désormais une place de choix dans notre société. À l'heure où les Millennials français peinent parfois à croire en la sincérité de la communication des entreprises en 2020, ils réclament de l'engagement et de l'action de la part des marques qu'ils consomment. Au-delà d'acheter un simple produit ou service, ils investissent dans un discours, un état d'esprit, des valeurs qui leur ressemblent. Et, actuellement, le moins que l'on puisse dire c'est que la jeune génération veut consommer mieux, en limitant autant que possible l'impact de ses achats sur la bonne santé de la planète. Et c'est exactement cet état d'esprit que valorise la nouvelle campagne de la marque Aigle, en misant sur un spot émouvant, réconfortant et un brin nostalgique tout en étant axé sur la notion de durabilité. Un cocktail détonant qui envoie un message fort au grand public.

"Sauter dans les flaques avant que sonne la fin de la récré, armé des fameuses bottes en caoutchouc. Terminer la partie de boules de neiges avant que le dîner soit servi, blotti dans la doudoune de sa grande soeur. Courir sous la pluie normande, protégé par la parka jaune iconique. C'est indéniable, Aigle fait partie de ces marques qui nous accompagnent depuis l'enfance", affirme le communiqué. Dans le spot vidéo diffusé, conçu avec l'agence Rosapark, on découvre que le lien qui unit les consommateurs à la marque va bien au-delà, en suivant les envies d'une petite fille qui rêve de porter la doudoune jaune Aigle de sa grande soeur...et qui finit par en hériter bien des années plus tard. "Quand ces bottes, doudounes, parkas sont cédés à la génération d'après, ils deviennent des legs émotionnels, emplis de ces souvenirs d'enfance". À l'heure où les 18-35 ans cherchent de plus en plus à se détacher de la fast-fashion pour investir dans des pièces de mode qui résisteront davantage au temps qui passe, on se dit que cette nouvelle campagne devrait savoir toucher leur corde sensible !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Comment les jeunes consommateurs perçoivent-ils le plastique en 2020 ?
À lire aussi
Néo-banques vs banques traditionnelles : qu'en pensent les 18-30 ans ?
À lire aussi
Frichti Market lance un service de livraison de courses en 15 minutes
À lire aussi
Un tiers des Millennials qui achètent en ligne l'ont déjà fait via un service de messagerie instantanée
À lire aussi
Sodastream se la joue écolo et déjanté avec Snoop Dogg pour Noël 2020
Encore plus de contenus
Marketing il y a 9 heures

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?

Lors du premier confinement, de nombreux Français ont misé sur le bricolage pour occuper leurs journées. Est-ce une nouvelle fois le cas lors de ce deuxième confinement ? Et quelles sont les enseignes qu'ils priviélgient ? Pour répondre à ces questions, l'appli de cashback Joko a analysé l'évolution des dépenses de ses utilisateurs au cours des deux confinements.

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
Aigle rêve d'un monde aussi durable que ses manteaux
Pixel de tracking