Amazon, appli préférée des Millennials...mais pas seul acteur de référence en matière de shopping

Ecrit par

Une étude signée ComScore a récemment révélé qu'Amazon était l'application jugée la plus utile par les moins de 35 ans. Mais cela doit-il inquiéter les magasins physiques ? Pas forcément, à en croire une autre enquête signée du cabinet Equancy.

Vous le savez, la mission d'Air of melty au quotidien, c'est à la fois de vous aider à cerner la jeune génération et toutes les tendances marketing du moment. Dans cette logique, il est pertinent de vous dévoiler le nom des marques préférées des Millennials afin de comprendre qui mène la bonne stratégie de communication auprès de cette cible. En la matière, nous vous parlions il y a quelques jours à peine des acteurs du voyage préférés des Millennials, entre Airbnb, tripadvisor, booking et bien d'autres encore. Un peu plus tôt, il y a quelques semaines, nous vous révélions que, selon une récente étude menée par ComScore, Amazon serait l'appli la plus indispensable au quotidien pour les 18-35 ans. Plus précisément, Amazon est mentionné par 35% des sondés, devant Gmail (30%) et Facebook (29%), principalement pour son côté très pratique. Pour autant, peut-on parler d'une génération Amazon pour les Millennials ? Pas forcément, non. Déjà, dans un premier temps, dans son enquête, ComScore révélait que si Amazon est l'application jugée la plus utile par la jeune génération elle n'en est pas pour autant la plus utilisée au quotidien. En la matière, ce sont en réalité YouTube et Facebook qui l'emportent auprès de cette cible. Dans un second temps, c'est le site eMarketing qui remet ce phénomène en question en rappelant la grande influence qu'ont les magasins physiques auprès de cette cible et en s'appuyant sur les résultats d'une étude menée par le cabinet Equancy.

Ainsi, le site eMarketing insiste sur le fait que, pour la génération Y, le constat est sans appel : "l'e-commerce ne remplace pas le shopping en boutique... ou ne devrait pas le remplacer". Concrètement, alors que le cabinet Equancy a décidé de donner la parole à des jeunes répartis aux quatre coins de la planète pour recueillir leurs avis sur l'avenir du commerce face à l'e-commerce, il en ressort que le commerce physique reste une activité appréciée de cette cible. "La dimension plaisir du shopping en magasin revient très souvent comme une priorité dans les récits de notre panel. Cela peut passer par le merchandising, qu'il soit visuel, sonore, olfactif, mais aussi par une vraie vision du point de vente comme "lieu de vie", comme destination à part entière". Dès lors, cet aspect renvoie au concept de plus en plus fréquent de "retailtainment", dont nous vous avons déjà parlé : il s'agit de donner une bonne raison au consommateur d'aller en magasin, au-delà de l'acte d'achat, en misant sur la notion d'expérience.

Par ailleurs, "les générations Y et Z sont connues pour l'importance qu'elles accordent à la notion de communauté: la notion de groupe leur tient particulièrement à cœur. En ligne, cela peut bien sûr se matérialiser par des pages dédiées, des avis consultés, des photos envoyées... mais rien ne vaut un rassemblement physique avec ses pairs", avec un magasin physique qui devient dès lors un point de rendez-vous. En fait, la jeune génération est parfaitement apte et encline à combiner magasins physiques et magasins en ligne, en ayant des attentes différentes pour chacun de ces espaces. Comme le conclut le site, "en écoutant les millennials, ce qui saute aux yeux, c'est que le magasin est loin d'être mort... à condition qu'il réinvente en profondeur l'expérience client, ou "visiteur" pour être plus précis. Car le magasin de demain sera bien plus qu'un espace marchand". Amazon n'a donc pas le monopole auprès des jeunes consommateurs !

Crédit : x