Marketing

Auchan, Intermarché, Picard, les marques s'engagent pour aider les étudiants en situation de précarité

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Auchan, Intermarché, Picard, les marques s'engagent pour aider les étudiants en situation de précarité

Alors que les étudiants enchaînent les mois difficiles et peinent de plus en plus à se nourrir correctement à cause de la crise liée à la pandémie de Covid-19, les marques misent plus que jamais sur l'esprit de solidarité en développant diverses initiatives pour leur venir en aide.

Si l'année 2020 a été "la pire année" de leur vie pour près d'un jeune sur deux, l'année 2021 ne s'annonce pas forcément plus brillante pour les étudiants. Il y a peu, une enquête menée par l'Observatoire de la Vie Etudiante montrait à quel point le confinement a chamboulé la vie des étudiants, avec un sentiment d'isolement, voire d'abandon, et des difficultés financières qui n'ont fait que s'accentuer au cours des derniers mois. Alors que le malaise étudiant grandit, avec des étudiants qui se mobilisent de plus en plus sur les réseaux sociaux, quelques acteurs décident aujourd'hui de venir en aide aux jeunes en situation de grande précarité en menant différentes actions. Concrètement, de son côté, le groupe Auchan a mis en place un dispositif inédit pour redonner du pouvoir d'achat aux étudiants : du mardi 23 février au 15 mars, un bon d'achat de 10€ leur sera offert dès 20€ dépensés dans une liste de magasins participants ainsi que dans les drives voiture ou piéton associés. Sur présentation de la carte de fidélité, ces étudiants pourront utiliser du 2 au 15 mars les bons collectés. Et, dans sa campagne passant par un affichage en presse quotidienne et sur les réseaux sociaux, Auchan invite d'autres marques à agir à leur tour en adoptant la formule engageante "A qui le tour ?". Si le groupe termine sa campagne sur cette formule, c'est tout simplement parce que certaines marques ont déjà mis en place leur propre dispositif pour soulager un peu la jeune génération. C'est notamment le cas d'Intermarché, qui a inspiré Auchan.

Alors, "à qui le tour ?"
Crédit : auchan

En effet, du 2 au 8 février, Intermarché avait misé sur la même campagne : un bon d'achat de 10€ pour toute dépense supérieure à 20€. Le dispositif, qui sera renouvelé la première semaine de mars, a permis à pas moins de 30 000 étudiants de bénéficier d'un bon d'achat de 10€. Pour sa part, l'enseigne Casino a choisi d'offrir 10% de réduction aux étudiants sur les produits de sa marque via l’application Casino Max, jusqu’au 30 juin. Le groupe a également été plus loin en invitant ses clients à faire preuve de solidarité au travers d'une collecte de dons et de produits en faveur des Banques alimentaires. La marque référence en matière de produits surgelés, Picard, a de son côté proposé un arrondi en caisse pour contribuer au financement des épiceries solidaires du syndicat étudiant La Fage. Dans le même temps, Carrefour, Leclerc et Système U ont également fait savoir qu'ils travaillent sur des dispositifs permettant de soulager quelque peu la détresse des étudiants. Si les marques s'unissent aujourd'hui autour de la cause étudiante, c'est parce que les jeunes sont dans une situation très compliquée qui se prolonge mois après mois : 36% des étudiants qui avaient une activité rémunérée ont dû l’arrêter pendant le premier confinement, et ils sont tout autant à déclarer avoir rencontré des difficultés financières. Ces dernières semaines, les longues files d'attente filmées par les médias et montrant des étudiants espérant pouvoir recevoir une aide de la part de la banque alimentaire ont clairement ému le grand public et mis en lumière un besoin urgent d'aider cette génération, qui se sent de plus en plus sacrifiée. Si l'alimentaire est la priorité immédiate, d'autres initiatives se développent pour offrir un soutien psychologique aux étudiants, à l'heure où près de deux jeunes sur trois estiment que la crise actuelle a des conséquences négatives sur leur santé mentale. Enfin, pour lutter contre la fracture numérique qui affecte certains étudiants, l'opérateur SFR, en partenariat avec Emmaüs Connect, a fait don aux étudiants en situation de précarité de 20.000 recharges prépayées, 240.000 Go de data, 3.000 smartphones et 1.500 box de poche 4G en novembre dernier. L'aide arrive sur tous les fronts. Mais est-ce réellement suffisant ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Acadomia invite les jeunes à troquer les bons potes contre de bons profs
À lire aussi
Milka lance des mots tendres sur son chocolat pour ses 120 ans
À lire aussi
KitKat invite les télétravailleurs à se prendre une pause chocolatée entre deux réunions Zoom
À lire aussi
Crédit Agricole et BETC mettent en lumière une "formidable" jeunesse
À lire aussi
Les Millennials français et l'électroménager connecté, un duo qui fonctionne à merveille
Encore plus de contenus
Nomination il y a 2 jours

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés

En ce printemps 2021, l'agence lyonnaise UZIK annonce du changement au sein de ses équipes, avec la promotion de Camille Nezam à la direction du pôle projet et commercial et le recrutement de Frédéric Lohnert à la direction des stratégies créatives. Mais qui sont-ils et quelles seront leurs missions ?

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés
Auchan, Intermarché, Picard, les marques s'engagent pour aider les étudiants en situation de précarité
Pixel de tracking