Authenticité, interactivité, qu'attend la Génération Z des marques en 2018 ?

Ecrit par

Parce qu'il n'y a pas que les Millennials dans la vie, on s'intéresse aujourd'hui à la génération Z, qui lui succède ! Savez-vous réellement ce que les moins de 20 ans attendent des marques qu'ils consomment ? Le site Daily Times apporte ses réponses à cette question.

Les mois passent et les études s'enchaînent au sujet de la jeune génération, en nous présentant toujours plus de caractéristiques permettant de mieux comprendre les 15-35 ans. À ce sujet, ces dernières semaines, la rédaction d'Air of melty vous a largement aidé à cerner quelques traits marquant des Millennials, comme le fait qu'ils sont désormais plus adeptes des soirées à la maison que des sorties. Concernant leurs successeurs de la génération Z, nous vous faisions récemment savoir que celle-ci représente une nouvelle cible à conquérir avec de nouvelles valeurs pour le luxe. Aujourd'hui, le site Daily Times montre qu'il n'y a pas que dans l'univers du luxe que les plus jeunes ont des attentes particulières. Parmi ces attentes, on retrouve principalement un besoin d'authenticité et un besoin de faire partie du processus de production des produits de la marque. Mais comment cela s'illustre-t-il concrètement ? Le site apporte des réponses grâce aux propos de Robert Tomei, spécialiste marketing de la jeune génération. Découvrez donc tout de suite ce qu'il faut retenir de son intervention.

Authenticité, interactivité, qu'attend la Génération Z des marques en 2018 ?
Authenticité, interactivité, qu'attend la Génération Z des marques en 2018 ?

Pour le professionnel, il est clair que, actuellement, la génération Z est "profondément motivée par l'authenticité et par l'ADN émotionnel d'une marque", qui peut se définir comme étant la façon dont le produit ou la marque s'aligne sur les valeurs que le consommateur lui attribue. Dans cette logique, il devient urgent pour les marques visant cette cible de s'assurer de créer une relation authentique et transparente avec la très jeune population, afin de bâtir une relation solide qui passera aussi par de la fidélité, si difficile à obtenir auprès de cette cible. Pour ce faire, la marque en question doit donner une place au jeune consommateur dans son processus de production, à l'heure où la jeune génération réclame de plus en plus à faire partie de ces processus. Qu'on se le dise, la génération Z a peu de patience concernant les marques qui tentent de lui vendre quoi que ce soit sans chercher à les connaître, eux et leurs idées. Ces jeunes veulent pouvoir influencer la communication et les produits de la marque, grâce à un vrai dialogue interactif. Alors, on commence quand à parler ?

Crédit : X