Believe et Botnik lancent le chatbot de JuL pour engager la jeune génération autour du marketing conversationnel

Ecrit par

Les Bots reviennent en force ! En cette fin d'hiver 2017-2018, le marketing conversationnel promet de faire parler de lui. En cause, Believe et Botnik qui lancent un chatbot permettant aux fans du rappeur JuL de s'immerger dans l'univers de l'artiste.

Vous voulez trouver un moyen efficace de communiquer avec la jeune génération aujourd'hui ? Depuis plusieurs mois déjà, la rédaction d'Air of melty vous conseille de passer aux bots. Nous vous le disions dès le mois de décembre 2016, les bots stores (et la réalité virtuelle) représentent des enjeux de taille pour révolutionner la relation client. En 2017, nous vous faisions savoir quels bots ont quelle utilité et quels résultats. En cette année 2018, la tendance se confirme plus que jamais. La preuve, en ce mois de mars, Believe a fait appel pour ses labels AllPoints, naïve et Animal 63, à BOTNIK pour la conception des stratégies conversationnelles et le développement d’une plateforme de création de chatbots pour l’ensemble de ses artistes. Le premier a bénéficier du déploiement de ce nouveau medium est l’artiste marseillais JuL, indéniablement très apprécié de la jeune génération. Comme le précise le communiqué diffusé, "le label a pu bénéficier de toute l’expertise de son partenaire dans la réalisation des dialogues et des « small talks », ces petites phrases de transition tel que les « bonjours », phrases de non compréhension, réponses aux compliments ou aux insultes, mais également dans l’analyse sémantique afin de paramétrer l’outil de traitement automatique du langage naturel (N.L.P)". Une stratégie qui a tout bon ?

Believe et Botnik lancent le chatbot de JuL pour engager la jeune génération autour du marketing conversationnel
Believe et Botnik lancent le chatbot de JuL pour engager la jeune génération autour du marketing conversationnel

On peut certainement le penser, à l’heure où les réseaux sociaux sont devenus l’une des sources premières d’informations des Millennials, en ayant pris le pas auprès de certains publics sur l’emailing ou encore le site web. En cela, être capable d’adresser directement et de qualifier une audience là où elle se trouve est un enjeu majeur pour tout artiste et label. "Pour les labels AllPoints, naïve et Animal 63, l’objectif est de faire des chatbots un canal relationnel central, et plus qu’un simple outil de relais d’informations, un véritable écosystème propre à l’artiste", explique la firme. En pratique, implantés sur les pages Facebook des artistes et accessibles via l’application de messagerie instantanée Messenger, les chatbots vont être la clé d’entrée des fans pour accéder à l’ensemble des contenus de leurs idoles : discographie, clip, playlists, actus, paroles…, mais aussi boutiques ou billetterie. Par ailleurs, après avoir choisi la plateforme de streaming qu’ils utilisent (Deezer, Spotify, Apple Music, YouTube ...), ils pourront y écouter directement leurs morceaux ou playlists préférés et les ajouter en favoris dans le bot pour les retrouver plus facilement. Vous l'aurez compris, les chatbots devraient rapidement trouver leur place dans le quotidien des jeunes. Affaire à suivre !