Budget, activités, durée, les vacances des 18-24 ans en 2016, ça donne quoi ?

1976 vs 2016, qu'est-ce qui change ?
Ecrit par

C'est la saison des vacances et les jeunes sont nombreux à prendre la route pour quelques jours ou quelques semaines de vacances. Mais comment vont-ils dépenser et en quoi sont-ils différents de leurs aînés ? L'institut YouGov a mené l'enquête pour Travelex.

C'est l'été, la saison des vacances et des voyages par excellence. Et ce ne sont clairement pas les moins de 30 ans qui vont remettre ça en question ! La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, la jeune génération constitue une génération de globe-trotters désirant découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles cultures, tout en disposant de budgets limités. Les jeunes voyageurs cherchent aujourd'hui à voyager à moindre prix, pour ensuite vivre des expériences inédites sur le lieu de leur séjour. En la matière, Airbnb, qui pourrait bientôt lancer son propre réseau social, a donc tout bon auprès de cette cible. Tout comme c'est le cas du Glamping, cette nouvelle tendance vacances qui devrait séduire les jeunes cet été. Aujourd'hui, c'est l'institut YouGov qui met la jeune génération de vacanciers à l'honneur, au travers d'une infographie réalisée pour Travelex en avril 2016. L'occasion de voir ce qui a changé entre l'été 1976 et l'été 2016 pour les moins de 30 ans. Un indice : les deux n'ont pas grand chose à voir ensemble !

Déjà, en 2016, avec l'âge du premier enfant ayant augmenté à 28 ans (contre 24 ans en 1976), ce qu'on constate, c'est que le budget des jeunes consacré aux vacances a baissé. Tout simplement car, aujourd'hui, les moins de 30 ans ne paient que pour eux, et non pas pour leurs enfants ! Mais, attention, cela ne signifie en rien que les jeunes ne dépensent plus rien en vacances. Au contraire, puisque l'autre grande tendance observée, c'est que les activités de loisirs sur place prennent de l'ampleur, puisqu'elles représentent 30 % du budget des jeunes français en 2016 contre 23 % en 1976. Leurs dépenses d'hébergement gonflent également. Notamment parce que les jeunes partent de moins en moins avec leurs parents (15 % le font en 2016 contre 21 % en 1976), donc cette charge leur incombe plus directement. En dehors de l'hébergement, les 18-30 ans aiment dépenser pour ce faire plaisir au niveau de la nourriture, jugé comme étant un des postes principaux de dépenses pour 41% des jeunes aujourd'hui. Enfin, sachez que les nouveaux jeunes sont adeptes de la division de vacances. Un peu comme en ce qui concerne leurs sorties (plus de sorties mais moins de dépenses à chaque fois), les jeunes sont nombreux à prendre des congés plus courts mais plus souvent. "Une tendance qui peut s'expliquer par l'instauration en 2000 des jours de RTT (réduction du temps de travail). Ainsi, seuls 46 % des jeunes prennent une grande coupure durant l'été contre 73 % en 1976. Dans le même temps, 27 % des sondés préfèrent prendre plusieurs longs week-ends pendant l'année contre seulement 9 % des jeunes en 1976", révèle le site Grazia, qui relaie l'infographie signée YouGov. Alors, prêts pour les vacances ?

Crédit : yougov