Burger King lance ses "Real Meals" pour mettre fin au règne du "Happy Meal"

Ecrit par

Aux Etats-Unis, le mois de mai est un mois dédié à la sensibilisation à la santé mentale. Dans ce contexte, Burger King entend envoyer un message fort à ses clients : ils ont tout à fait le droit de ne pas être "happy" tout le temps. Une campagne pertinente et engagée.

Encore une fois, Burger King fait preuve d'une grande pertinence pour toucher la jeune génération. C'est un fait qui se vérifie régulièrement, l'enseigne de restauration rapide sait comment créer des campagnes de communication qui attirent l'attention. En France, ces derniers mois, Burger King a annoncé le lancement des Cheese Lover pour séduire les jeunes gourmands avec humour, décalage et un concours fou avant d'offrir des verres grillés à ses clients dans le cadre d'une nouvelle opération en mode bon plan menée pendant le printemps. Aujourd'hui, c'est aux Etats-Unis que Burger King se fait remarquer pour une campagne publicitaire bien pensée. À l'occasion de du mois de la sensibilisation à la santé mentale dans le pays, la chaîne de fast-food vient de lancer le Real Meals pour rassurer ses clients : en dépit de ce que montrent souvent les réseaux sociaux et notamment Instagram, ils ne sont pas obligés d'être tout le temps heureux. C'est le message que veulent envoyer les "Real Meals" de Burger King, à savoir des boîtes à repas qui illustrent des humeurs différentes.

En pratique, comme l'explique le site L'ADN, qui relaie la campagne, "pour chaque achat d’un Whooper, les consommateurs se verront demander leur humeur". Ils pourront également profiter de 5 boites à repas nommées "Real Meals". Chacune représente une humeur : "Yaaas Meal" pour l'euphorie, le "Pissed Meal" pour l’énervement, le "Salty Meal" pour les clients contrariés ou encore le "Don’t Give a Fuck Meal" pour ceux qui se fichent de tout et le "Blue Meal" pour ceux qui ont un coup de blues. Avec cette campagne, Burger King vient également titiller son principal rival, McDonald's, et son célèbre "Happy Meal". La campagne, signée MullenLowe US, est portée par une vidéo publicitaire baptisée "Feel Your Way" qui met en scène des personnes normales qui expriment leur baisse de moral. La vidéo se termine sur un message fort : "personne n'est heureux tout le temps. Et ce n'est pas grave". À l'heure où l'on répète sans arrêt que les Millennials veulent voir les marques s'engager pour des questions sociales ou environnementales, voilà une campagne qui devrait trouver un fort écho auprès d'eux !