Société

Comment les Millennials célibataires vivent-ils le reconfinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Comment les Millennials célibataires vivent-ils le reconfinement ?

Même Emmanuel Macron l'a dit le mois dernier, avoir 20 ans en 2020, c'est dur. Être célibataire, c'est aussi compliqué ! Alors, comment les jeunes célibataires vivent-ils la période de confinement ? Une nouvelle étude s'intéresse au sujet.

Avec le reconfinement (plutôt appréhendé par les 18-35 ans), la romance a la vie dure ! Alors qu'une récente étude menée par l'application de dating Happn a montré que les Millennials sont plus romantiques que leurs aînés (même s'ils flirtent parfois sur leur mobile depuis leurs toilettes), force est de constater que l'année 2020 est particulièrement compliquée pour la jeune génération en matière de flirt et de séduction. On l'avait vu après le premier confinement, la vie sexuelle des jeunes n'avait pas immédiatement été déconfinée de son côté. Aujourd'hui, à l'heure du deuxième confinement, les célibataires ont-ils le cafard ? Un nouveau sondage mené par Ipsos pour AliExpress s'est intéressé au sujet. Verdict, les Millennials à la recherche de l'amour ne semblent pas trop souffrir de solitude. Ou, en tout cas, ils trouvent de quoi s'occuper en cette période compliquée ! Et c'est plutôt une bonne nouvelle car, actuellement, 39% des 18-35 ans sont célibataires, contre 35% de l’ensemble des sondés. Le célibat, c'est donc commun au sein de la jeune génération !

Comment les Millennials célibataires vivent-ils le reconfinement ?
Crédit : Alexander Sinn, Unsplash

Comme le révèle l'étude menée par Ipsos pour AliExpress, 52% des 18-35 ans célibataires disent profiter de leur situation amoureuse pour passer plus de temps sur internet. Aussi, 6 jeunes sur 10 cherchent à avoir du temps pour soi et à se faire plaisir pendant le confinement. Par ailleurs, 30% des célibataires de 18-35 ans ont déjà acheté un article hot sur internet pour apporter un peu de piment à leur quotidien. Globalement, 46% des 18-35 ans, soit près d'un Millennial sur deux, déclarent profiter de leur célibat pour passer plus de temps entre amis. Un constat fait par jusqu'à 56% des 18-24 ans : quand on est jeune, les amis comptent plus que l'amour pour certains ! Et c'est tant mieux puisque, de toute façon, 45% des célibataires entre 18-35 ans n’ont pas de solution pour trouver l’amour (39% des 18-24 ans). Enfin, on notera que, si 24% des 18-35 ans profitent du confinement pour réduire leurs dépenses, ils sont tout de même nombreux à faire du shopping rien que pour eux, pour leur entourage ou encore à commander à manger. Après tout, il faut bien trouver le moyen de se faire plaisir en cette période compliquée !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La Génération Z, plus que jamais prête à reconstruire la société
À lire aussi
99% des jeunes filles ont déjà vécu une situation de harcèlement dans l'espace public
À lire aussi
4 étudiants sur 10 ont déjà été victimes de harcèlement au cours de leur vie
À lire aussi
Stress, tristesse, déprime, comment est la santé mentale des étudiants actuellement ?
À lire aussi
Les jeunes et la santé mentale, quelle réalité en 2020 ?
À lire aussi
67% des Millennials Français misent sur moins de sorties et de loisirs pour pallier aux dépenses de rentrée
Encore plus de contenus
Marketing il y a 1 jour

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Marketing il y a 1 jour

YSL Beauté s'engage en lançant le programme "Aimer sans abuser"

Parce que les jeunes femmes restent sous-représentées en ce qui concerne la lutte contre les violences au sein du couple, la marque Yves Saint Laurent Beauté s'associe aujourd'hui à l'association En avant toute(s) pour montrer son engagement et sa volonté d'aider toutes celles qui en ont le plus besoin.

YSL Beauté s'engage en lançant le programme "Aimer sans abuser"
Comment les Millennials célibataires vivent-ils le reconfinement ?
Pixel de tracking