Marketing

Comprendre les Millennials et la génération Z, une urgence toujours d'actualité pour les marques !

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La jeune génération est-elle vraiment si différente de ses aînés ?

En 2017, qu'est-ce qui distingue les générations Y et Z de leurs aînés à l'époque où ils étaient jeunes ? Catherine Lejealle, sociologue, professeur à l’ISC Paris, responsable du MBA Digital Marketing et Web management, apporte son regard sur cette jeune génération très différente (ou pas) de ses aînés.

C'est l'heure du rappel quotidien ! La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, aujourd'hui, pour s'adresser et engager la jeune génération, il est capital de comprendre que cette jeunesse se distingue en deux catégories principales, avec la génération Y d'un côté et et la génération Z de l'autre. Chacune d'elle a ses spécificités et, de plus en plus, son influence auprès des marques. Côté Millennials, nous vous dévoilions récemment 19 stats à connaître pour les marketeurs afin de mieux cerner les habitudes quotidiennes de la jeune génération. Côté génération Z, une récente étude signée Spotify montrait comment elle donnait le ton sur la plateforme de streaming musical et ailleurs. Aujourd'hui, c'est le blog de Josiane Gain, dédié à "une éducation en mouvement", qui s'intéresse à ces deux catégories principales de jeunes, en rappelant qu'il est grand temps de "comprendre les Millennials et d'anticiper les Z qui arrivent". On ne pourrait être plus d'accord avec ces deux idées. Mais ça s'illustre comment, alors ?

La génération Z suit le même chemin que les Millennials.

"Impatient, volatile, instable, zappeur, il vit au présent, hic et nunc une expérience riche à chaque instant, dense et multiple. L’immersion dans une seule tâche lui semble ridicule : pourquoi se contenter de vivre une seule chose à la fois alors que la vie est tellement plus intéressante en multitaskant… au risque parfois de se disperser et d’avoir des problèmes de concentration et d’attention", voilà comment Catherine Lejealle, professeur à l'ISC Paris, qui a rédigé l'article en question décrit la génération des Millennials à l'heure actuelle, sans oublier le syndrôme FOMO (Fear of Missing Out) qui la touche. Pas très positif pour les marques, tout ça. Mais le jeune de 2017, c'est aussi ça : "il adore exprimer son avis, co-créer les produits, partager des contenus et profiter des bons plans à travers des pratiques collaboratives. L’empowerment du consommateur est devenu réalité". Et c'est encore plus le cas pour la génération qui le talonne de près, la génération Z.

La jeune génération est-elle vraiment si différente de ses aînés ?

Mais au fond, rappelle l'enseignante, les nouveaux jeunes ne sont pas si différents de leurs aînés : à l'heure où la jeunesse est une étape du cycle de vie connue pour être celle de "la recherche d'expériences, de l'effervescence, d'une boulimie de désirs et d'envies de tout voir et tout essayer, de défier les limites, de ne pas avoir de responsabilités et d'abandonner en chemin", ce sont simplement les natures de ces envies et de ces expériences qui ont changé. "Que leur mobylette s’appelle désormais AirBnB, BlaBlaCar ou Tinder, que leur musique s’écoute n’importe où n’importe quand grâce au cloud et aux Playlist suggérées par le dispositif, il n’en reste pas moins qu’ils adorent se retrouver pour partager un festival de musique comme Solidays ou Rock en Seine et rêvent que le « Crush » soit un coup de foudre authentique. L’homme est avant tout un animal social, même si les conditions de sa présence au monde, son dessein, évoluent car le contexte socio technique change ! Le monde est désormais à portée d’un simple Swipe", et c'est cela qu'il faut réellement comprendre pour bien comprendre la jeune génération aujourd'hui !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Le "Millennial Pink", la nouvelle couleur préférée de la jeune génération ?
À lire aussi
Comment la Génération Z bouscule-t-elle les codes du service client ?
À lire aussi
Le micro-influenceur, l'influenceur-clé de demain auprès des jeunes ?
À lire aussi
Expérience, digital, co-création et éthique, les 4 drivers des marques du luxe pour séduire les Millennials
À lire aussi
7 éléments à garder en tête si vous cherchez à engager les Millennials
Encore plus de contenus
Comprendre les Millennials et la génération Z, une urgence toujours d'actualité pour les marques !
Pixel de tracking