Conférence #çacartonne, "Sur les réseaux sociaux, il faut générer de l'émotion, pas du clic" (REPORTAGE)

Ecrit par

Ce mardi 26 septembre, L'ADN et l'agence Entrecom ont organisé une conférence visant à présenter ce qui cartonne (vraiment) chez les Millennials, avec la présence de Jérémie Clévy, Président et directeur général de meltygroup, et de Quentin Reygrobellet, Directeur Général de Birchbox. Découvrez tout de suite ce qu'il fallait retenir de cette matinée de réflexion.

Vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la mission quotidienne d'Air of melty, c'est de vous aider à mieux cerner toutes les tendances marketing qui sont capables de vous aider à toucher toujours plus efficacement la jeune génération. En la matière, nous vous présentions régulièrement des études, comme par exemple celle mettant en lumière ce qui inciterait les Millennials à payer plus pour une marque. Mais au-delà de ça, meltygroup s'engage également en partageant son expertise lors de rendez-vous marketing. À ce sujet, ce mardi 26 septembre, se tenait une conférence organisée par L'ADN et l'agence Entrecom visant à présenter ce qui cartonne (vraiment) chez les Millennials, avec la présence de Jérémie Clévy, Président et directeur général de meltygroup, et de Quentin Reygrobellet, Directeur Général de Birchbox. Découvrez tout de suite ce qu'il fallait retenir de cette matinée de réflexion !

Avant que ne se tienne la discussion en compagnie des deux professionnels présentant leur point de vue et leur best practices pour engager la jeune génération en ligne, la conférence, baptisée #çacartonne, a débuté par l'équipe de L'ADN présentant les 5 valeurs cardinales des Millennials en cette année 2017 : l'empowerment (genre, féminisme, activisme), la mobilité (sur le device comme dans l'espace), l'entreprenariat, le bien(ou mieux)-être (essor du marché du fitness), et enfin l'exposition, avec une génération de natifs du digital à l'aise avec les codes du branding et sur les réseaux sociaux en tout genre. Puis, c'est l'agence Entrecom qui a pris la parole pour mettre en lumière les différents supports vidéo susceptibles de parler aux Millennials. En la matière, le premier format évoqué est celui de la vidéo de performance. Kézako ? Il s'agit de créer un contenu vidéo capable d'impressionner l'audience. Par exemple, Ikea Singapour a récemment dévoilé une vidéo présentant une femme dotée d’une mémoire photographique exceptionnelle ayant appris par cœur les 300 pages du catalogue Ikea. De quoi susciter une certaine admiration et une grande fascination, non ?

Deuxième format sur lequel il est important de miser pour toucher les moins de 35 ans, c'est le phénomène du newsjacking, à savoir miser sur l'actualité pour assumer ses positions, montrer son courage et afficher un positionnement fort dans un contexte politique de plus en plus chargé. Il convient là pour l'entreprise de se positionner sur les valeurs et les réalités qui reflètent son ADN. Mais, attention, ça ne marche pas à tous les coups, comme peut en attester une campagne menée par Pepsi récemment. En parallèle de cela, la vidéo Live, les tutoriels (qui constituent un nouveau réflexe pour les Millennials, avec le coaching comme véritable symptôme d'une génération), les webséries (encore sous exploitées en France), les courts-métrages (la campagne d'Intermarché misant sur l'amour), les vidéos avec des influenceurs ou encore les vidéos créées pour Snapchat (campagne "Le Snap le plus long" pour Nerf) ou Instagram constituent des alliés de taille dans vos stratégies de communication. Tout cela sans oublier Facebook, et son essor phénoménal au niveau du live notamment. En atteste un simple chiffre : en un an, le temps passé par les utilisateurs Facebook devant des vidéos direct a été multiplié par 4 !

Interrogé sur le sujet, Jérémie Clévy, Président-Directeur général de meltygroup, n'a pu que confirmer cette puissance du live, en insistant sur le fait qu'il génère un engagement beaucoup plus fort les autres formats vidéo, comme l'illustre le fait que les melty Future Awards 2017 ont atteint 1 million de vues en live. Mais si melty mise aujourd'hui beaucoup sur la vidéo live, elle entend miser surtout sur la vidéo et les réseaux sociaux dans leur ensemble, en cherchant à poursuivre plus que jamais la transformation du site Web en média multi plate-forme. Et qui dit multi plate-forme dit forcément communication diversifiée ! Ainsi, comme le professionnel l'explique, "il faut comprendre que chaque plate-forme a ses codes. Il faut changer notre façon de créer des contenus et se demander quel type d'émotion on peut créer à chaque contenu. Sur Facebook, il faut générer de l'amour, des likes ou des cœurs. Sur Snapchat, il faut un ton plus jeune et plus décalé, plus humoristique". De quoi en conclure que, globalement, aujourd'hui, sur les réseaux sociaux, à l'heure où les expériences réelles sont partagées sur les réseaux et vice versa, "il faut générer de l'émotion, pas du clic". De son côté, lors de la discussion, Quentin Regrobellet, Directeur général de Birchbox, qui explique le succès de la firme grâce à un travail de sélection exhaustive, de personnalisation et de prescription, a tenu à insister sur l'importance des notions de simplicité et de proximité. "Nous faisons en sorte de nous mettre à l'image de nos abonnés, avec un contenu de qualité mais qui reste simple". Vous l'aurez donc compris, la clé pour toucher les Millennials, c'est de miser sur un contenu premium, simple et adapté au support choisi ! À vous de jouer !

Crédit : Cosmopolitan