Publicité

Créativité, co-création, expertise médias, les jeunes mis à l'honneur sur le marché publicitaire !

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Créativité, co-création, expertise médias, les jeunes mis à l'honneur sur le marché publicitaire !

Qui mieux que des jeunes pour concevoir des publicités qui plairont à la jeune génération ? Personne, c'est bien ce que pense l'association D&AD. Et c'est pour cela qu'elle entend les recruter à coup de campagne intensive !

Entre les jeunes et la publicité, ça matche de façon très spéciale ! La rédaction d'Air of melty vous en parlait pas plus tard que la semaine dernière, en vous relatant les différents points abordés lors de la matinée de l'économie des médias, "n'en déplaise au cliché, les jeunes ne sont pas contre la publicité". Ils sont simplement (beaucoup) plus exigeants à son égard, à cause d'une surpression publicitaire à laquelle ils sont confrontés au quotidien, dans leur navigation online. C'est dans cette logique que les moins de 35 ans sont aujourd'hui les plus grands utilisateurs d'AdBlockers, ces logiciels bloquant la publicité. Et c'est aussi en cela que le marché de la publicité se doit d'être fortement à l'écoute de cette jeune génération insatisfaite. Dans cet état d'esprit, en janvier dernier, nous vous avions dévoilé les points-clé du secteur de la publicité en 2016 vus par les Millennials, entre Branding, Créativité, technologie et médias. Aujourd'hui, c'est l'association D&AD, alias la Global Association for Creative Advertising & Design, qui met la génération Y à l'honneur. Mais comment ?

Comme l'explique le site L'ADN, "D&AD a fait équipe avec YouTube et quatre teams créatifs des agences BBH, Grey London, JWT et Ogilvy pour produire 4 films dans le but d'inciter les jeunes à rejoindre les métiers de la création publicitaire qu'ils ont tendance à bouder... le mariage est-il rompu ?" De notre côté, on n'irait pas jusqu'à parler de mariage rompu mais de petite crise de couple plutôt ! Les jeunes n'ont rien contre la publicité, tant qu'elle est bien faite. Et justement, en cela, la campagne de D&AD a tout bon puisqu'elle a "pour objectif de diversifier les profils de publicitaires en changeant les visions préconçues de la publicité. Pour séduire de nouveaux créatifs, chaque film s’est appuyé sur un axe différent censé résonner auprès des jeunes générations". Le premier axe invite ainsi les jeunes créatifs à gagner de l'argent grâce à leur talent déjà exposé sur les réseaux sociaux, tandis que le second mise sur la co-création et l'aspect participatif, en incitant les internautes à écrire une publicité à partir de commentaires sur YouTube. Le troisième axe entend exploiter l'expertise sociale des jeunes, qui "swipent, snapchattent ou encore font rire en 140 caractères" mieux que personne. Enfin, le 4ème axe entend mettre en lumière l'aspect multi-créatif de la jeune génération ! Pas sûr que tous ces arguments suffisent à créer des vocations mais, en tout cas, la jeune génération est mise en lumière, et c'est ce qui compte !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Le panneau publicitaire inédit pensé pour rendre heureux, de quoi donner le sourire aux jeunes ?
À lire aussi
Publicité : Evian, Orange, La Poste, Le palmarès de la pub 2016 d'Ipsos dévoilé
À lire aussi
Publicité vidéo : La longueur d'une vidéo impacte directement et fortement son efficacité
À lire aussi
Opération anti-Adblockers lancée par le GESTE et riposte annoncée
À lire aussi
L'AdBlocking, une bénédiction pour la publicité ?
Encore plus de contenus
Food il y a 4 heures

Les Millennials, plutôt healthy ou adeptes des petits plaisirs ?

Au quotidien, la jeune génération a des habitudes particulières en matière d'alimentation. C'est ce que cherche à mettre en lumière une nouvelle infographie signée Stripfood. Foodtech, manières de faire les courses et type de repas privilégié sont au menu.

Les Millennials, plutôt healthy ou adeptes des petits plaisirs ?
Facebook il y a 5 heures

Facebook et Instagram, bientôt fermés en Europe ?

Le mois de septembre 2020 est décidément compliqué pour tous les réseaux sociaux. Aujourd'hui, c'est le groupe de Mark Zuckerberg de se retrouver dans la tourmente à cause d'une décision prononcée par l'autorité irlandaise chargée de la protection des données personnelles.

Facebook et Instagram, bientôt fermés en Europe ?
Créativité, co-création, expertise médias, les jeunes mis à l'honneur sur le marché publicitaire !
Pixel de tracking