Demooz, "Les Millennials attendent une approche ludique, festive ou surprenante des magasins" (EXCLU)

Ecrit par

On vous le répète régulièrement, les Millennials ne font pas leur shopping comme leurs aînés. Ils ont besoin de tester un produit avant de l'acheter. Geoffrey Vidal, co-fondateur de Demooz, maîtrise parfaitement cette problématique, comme il nous en parle en répondant à nos questions !

Au quotidien, vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty, c'est de vous aider à mieux comprendre ce qui caractérise la consommation de la jeune génération en cette année 2018. À ce sujet, après vous avoir dit que les Millennials achètent toujours en magasin, nous vous parlions récemment du webrooming, une pratique qui caractérise le mode de consommation des jeunes, entre offline et online. Aujourd'hui, Geoffrey Vidal, co-fondateur de Demooz, se penche également sur le sujet et accepte de répondre à nos questions.

Demooz, "Les Millennials attendent une approche ludique, festive ou surprenante des magasins" (EXCLU)
Demooz, "Les Millennials attendent une approche ludique, festive ou surprenante des magasins" (EXCLU)

-Air of melty : Pouvez-nous présenter Demooz en quelques mots ?

Geoffrey Vidal, co-fondateur de Demooz : Demooz est LA plateforme qui permet d'essayer un produit avant de l'acheter. Concrètement, Demooz met gratuitement en relation un testeur et un demoozer (un démonstrateur). Le constat est simple : aujourd'hui, il est difficile de se décider sur un achat financièrement engageant -en ligne ou dans des magasins "traditionnels"- sans avoir testé le produit en amont, en conditions réelles. Demooz, c'est une solution gratuite, pratique et conviviale qui permet d'acheter sans se tromper (et souvent de tester autour d'un verre). Aujourd'hui, nous proposons plus 600 références de produits disponibles au test dans plus de 800 villes en France & 150 000 membres dans la communauté.

-Air of melty : Aujourd'hui, près d'un jeune sur deux se dit attiré par des dispositifs digitaux en magasin. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

G.V : Je pense que, effectivement, les magasins physiques ont besoin du digital pour devenir de vrais "lieux de vie" qui correspondent aux besoins d'expérience des Millenials. Je pense à des initiatives qui fonctionnent très bien : personnalisation de produits en réalité augmentée, murs interactifs digitaux et connectés, etc. Ce vrai "lieu de vie", c'est quelque chose auquel nous croyons beaucoup au sein de Demooz. Chaque démonstration est un moment d'échange et de convivialité qui permet de remettre l'expérience consommateur au centre.

Tester avant d'acheter, c'est la clé !
Tester avant d'acheter, c'est la clé !

-Air of melty : Concrètement, qu'attendent les jeunes des magasins en 2018 ?

G.V : Je pense qu'ils attendent une approche ludique, festive ou surprenante. Et je pense également qu'ils ont envie que cette approche leur permette une réelle prise en main du produit. On voit qu'il y a un besoin notamment en observant de nouvelles initiatives comme "Le Comptoir" de Boulanger où l'on peut tester tous les objets exposés sur place puis les acheter directement. Par ailleurs, je pense qu'ils ont également besoin d'un parcours fluide et sans obstacles entre les canaux online & offline. Nous avons beaucoup travaillé sur cet angle pour permettre une expérience ultra simple et sans accrocs pour le testeur : repérage un produit, identification d'un demoozer au plus près de soi, test du produit (autour d'une bière) & possibilité d'achat directement auprès du demoozer avec paiement en 3 fois.

-Air of melty : En quoi le fait de tester un produit avant un achat et le phénomène showrooming concernent particulièrement les Millennials ? Sont-ils dans une logique d'achat réfléchi ou plutôt dans des logiques d'achats spontanés ?

G.V : En l'occurrence, je pense que le showrooming concerne effectivement les Millenials...mais pas que ! Je pense surtout que les produits sont de plus en plus complexes et entraînent donc une logique d'achat réfléchi. Les gens ont besoin de voir le produit, de le tester et surtout de le tester dans un environnement adapté avant de finalement se décider à l'acheter - le plus souvent en ligne, pour des Millenials. Par exemple, il est très compliqué de prendre conscience de la puissance des enceintes Devialet dans un magasin classique. En l'occurence, Devialet construit des sortes de petite "maison" dans les FNAC et c'est là que le concept de Demooz prend tout son sens. Pouvoir prendre conscience des facultés d'un produit tout en étant "comme à la maison", c'est un véritable game changer pour de nombreux Millenials.

-Air of melty : Comment voyez-vous le monde du retail évoluer à l'avenir ?

G.V : Je pense que le monde du retail va donner naissance à une fusion : celle des canaux online et offline qui sera poussée à son paroxysme. Effectivement, les surfaces commerciales se réduisent de plus en plus ; parallèlement, il y a un réel besoin d'avoir de plus en plus d'interactions avec les produits et les consommateurs. Cela se traduit par le fait qu'il est fréquent de trouver des tablettes à coté des produits : cela permet d'avoir tout de suite accès aux avis des utilisateurs sur la partie magasin "physique". En ligne, cela se traduit par la possibilité de commander un produit, de l'essayer, de discuter avec la communauté avant l'achat. En fait, l'aspect échange, les discussion entre les consommateurs, tous les contenus mis en avant dans les canaux online & offline font qu'on convergent de plus en plus vers des dispositifs phygitaux.

-Air of melty : Quels objectifs vous fixez-vous avec Demooz d'ici la fin de l'année 2018 ?

G.V : Notre objectif est simple : que 75% des gens deviennent eux-mêmes Demoozers pour se rembourser les produit qu'ils viennent de s'acheter. Depuis 4 ans, nous avons proposé à notre communauté de testeurs de pouvoir essayer avant d'acheter. Depuis quelques mois, nous proposons à notre communauté d'être rémunérée en faisant eux-même tester. Notre souhait chez Demooz, c'est que tout le monde puisse accéder à la technologie à moindre frais et en gagnant un complément de revenu -si ce n'est un salaire.